L’info en continu

    • mercredi 26 juillet
    • Les forces égyptiennes tuent plus de 40 extrémistes dans le Sinaï

      AFP - 08h18

      Les forces égyptiennes ont tué plus de 40 extrémistes au cours d’une longue opération de sécurité menée dans la péninsule du Sinaï (est) où les jihadistes du groupe islamique (EI) sont actifs, a annoncé mardi l’armée. Cette annonce intervient au lendemain de la mort de sept civils tués dans le Sinaï lorsque des jihadistes ont tenté d’attaquer un poste de police avec une voiture piégée qui a explosé avant d’avoir atteint sa cible. Un des policiers a ouvert le feu pour arrêter la voiture piégée, qui a explosé à 200 mètres du poste de police, tuant les sept civils qui se trouvaient là, selon l’armée.

    • mardi 25 juillet
    • Un Américain inculpé après la mort de clandestins dans son camion

      AFP - 09h03

      Dix immigrés clandestins ont trouvé la mort dans la remorque surchauffée d’un camion, après avoir désespérément tambouriné contre les parois pour obtenir de l’aide: un homme a été inculpé lundi par la justice américaine pour avoir acheminé des étrangers en situation irrégulière. La plainte déposée par les autorités devant un tribunal fédéral de San Antonio (Texas, sud) fait état de conditions de voyage épouvantables pour ces migrants: difficultés à respirer, évanouissements, etc.

    • Japon: le gouvernement veut réduire de 30% le taux de suicide en 10 ans

      AFP - 08h58

      Le gouvernement japonais a adopté mardi un ensemble de mesures pour tenter de réduire de 30% en 10 ans le taux de suicide constaté, qui reste le plus élevé des pays du G7. Dans un document intitulé « Dispositions générales contre le suicide », actualisé tous les cinq ans, et s’appuyant sur un rapport datant d’avril d’une commission ad hoc, il est précisé que, même si depuis quelques années le nombre de morts volontaires tend à se réduire, des efforts supplémentaires de prévention doivent être mis en oeuvre. Le Japon a longtemps souffert d’un total jugé alarmant de plus de 30.000 suicides par an pour environ 127 millions d’habitants. L’an passé, le nombre de suicides était certes revenu à 21.897 cas, mais malgré une tendance au recul depuis 2010, il « reste le plus élevé des sept pays les plus avancés », souligne le rapport.

    • Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

      AFP - 08h36

      La cour de l’hôpital de district Cité Verte, dans la capitale camerounaise Yaoundé, bourdonne d’activité et résonne des hurlements de nourrissons. C’est dans cet hôpital qu’un dépistage rapide du VIH chez les enfants a été mis en place. « Avant la mise en place de la plateforme de dépistage, la procédure conventionnelle nous obligeait à envoyer les échantillons de sang dans un laboratoire de référence. Le retour des résultats pouvait prendre plus d’un mois. Désormais, on peut avoir un résultat en moins d’une heure de temps », explique Florence Che Labah, du laboratoire de l’hôpital. Seuls deux hôpitaux à Yaoundé disposent depuis décembre 2016 d’une plateforme de dépistage rapide, financée conjointement par les organisations américaines Unitaid et EGPAF (Elizabeth Glaser Pediatric AIDS Foundation).

    • La circoncision traditionnelle, un dangereux rite de passage vers l’âge adulte

      AFP - 08h32

      Nu, le corps couvert d’argile blanche et le pénis enveloppé dans des feuilles ramassées dans la nature, Abongile Maqegu, un Sud-Africain de 20 ans, se remet lentement de sa circoncision pratiquée avec un simple couteau, sans anesthésie. Un rite de passage qui tourne parfois au drame. Pour Abongile, la douleur fait partie intégrante de l’expérience qui marque, dans sa culture xhosa, l’entrée dans l’âge adulte.

    • lundi 24 juillet
    • Jordanie: un garde de sécurité israélien attaqué tue deux Jordaniens par balles

      - 09h02

      Un garde de sécurité israélien de l’ambassade d’Israël à Amman, attaqué à son domicile par un Jordanien, a répliqué en le tuant par balles, tuant aussi accidentellement un deuxième Jordanien qui se trouvait sur place, a affirmé lundi le ministère israélien des Affaires étrangères. Un travailleur jordanien qui venait installer des meubles dans l’appartement du garde de sécurité, résidant dans un bâtiment annexe de l’ambassade d’Israël a Amman, a tenté de poignarder le garde dans le dos en utilisant un tournevis, précise le porte-parole des Affaires étrangères israéliennes dans un communiqué. L’incident est survenu dimanche soir.

    • Afghanistan: une voiture piégée fait 24 morts dans le quartier chiite de Kaboul

      AFP - 08h47

      L’explosion d’une voiture piégée lundi matin a fait au moins 24 morts et plus de 40 blessés dans l’ouest de Kaboul, ciblant la communauté hazara chiite, durement touchée il y a un an par le premier attentat du groupe Etat islamique au coeur de la capitale afghane. Selon le ministère de l’Intérieur, « 24 personnes ont été tuées et 42 blessées dans l’attentat de ce matin à Kaboul ». « La voiture piégée s’est jetée contre un autobus transportant des employés du ministère des Mines », a déclaré le porte-parole du ministère, Najib Danish. Les talibans ont revendiqué l’attaque sur leur compte Twitter, affirmant avoir « visé un bus transportant des membres du NDS (services de renseignements ) et fait 37 morts » parmi eux.

    • Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d’ici 2030

      AFP - 08h43

      Les parlementaires de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao, 15 pays), de la Mauritanie et du Tchad ont affirmé samedi vouloir limiter à trois le nombre d’enfants par femme afin de faire baisser de moitié, d’ici 2030, le taux de fécondité le plus élevé au monde. « Les parlementaires de la Cédéao, de la Mauritanie et du Tchad ont convenu que, d’ici 2030, les parlements devaient inciter les gouvernements à mettre en place des politiques tendant à faire en sorte que chaque femme (…) ait au plus trois enfants pour maîtriser le boom démographique », a déclaré le président du Parlement burkinabè, Salifou Diallo, lors d’une rencontre régionale sur la démographie samedi à Ouagadougou.

    • Centrafrique: un casque bleu marocain tué dimanche à Bangassou (ONU)

      AFP - 08h35

      Un Casque bleu marocain a été tué dimanche en Centrafrique à Bangassou (sud-est) et trois autres ont été blessés, a annoncé la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca), qui accuse des miliciens anti-Balaka majoritairement chrétiens. « Un convoi militaire de la Minusca a été la cible d’une embuscade tendue par des anti-Balaka dimanche après-midi à Bangassou », indique la force onusienne dans un communiqué. Six Casques bleus avaient déjà été tués en mai à Bangassou et sa région (470 km à vol d’oiseau de Bangui, sur la frontière avec la République démocratique du Congo).

    • vendredi 21 juillet
    • Grèce: un séisme en pleine saison touristique fait deux morts sur l’île de Kos

      AFP - 08h21

      Un séisme a frappé vendredi les îles grecques du sud-est de la mer Egée en pleine saison estivale, provoquant la mort de deux touristes et plus d’une centaine de blessés. La secousse d’une magnitude évaluée entre 6 et 6,7 survenue au milieu de la nuit a également été fortement ressentie en Turquie. Selon les première informations de la police, l’une de victimes est d’origine turque et l’autre suédoise. Pour le moment, la police n’a pas révélé d’autres éléments de leur identité.

    • Jérusalem: les hommes de moins de 50 ans interdits d’accès à la vieille ville

      AFP - 08h19

      La police israélienne a annoncé qu’elle interdisait aux hommes de moins de 50 ans d’accéder à la vieille ville de Jérusalem vendredi pour la grande prière musulmane, dans un contexte de vives tensions autour de l’esplanade des Mosquées. Les Palestiniens dénoncent depuis dimanche les détecteurs de métaux qui ont été installés aux entrées de l’esplanade après une attaque meurtrière contre des policiers israéliens près de ce site ultra-sensible.

    • Côte d’Ivoire: Soro, « demande pardon » à Gbagbo pour une réconciliation

      AFP - 08h16

      Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne et ex-chef de la rébellion Guillaume Soro a demandé jeudi 20 juillet, en vue d’une réconciliation nationale, « pardon aux Ivoiriens » et « même » à son principal adversaire du passé l’ex-président Laurent Gbagbo, écroué depuis 2011 à La Haye où il est jugé par la CPI. « Aujourd’hui la Côte d’Ivoire a plus que besoin de pardon et de réconciliation. Je veux demander pardon aux Ivoiriens pour tout ce que j’ai pu faire (…) à ce peuple qui a tant souffert. Je demande pardon à mes aînés (…) et même au président Laurent Gbagbo », a déclaré Soro, à qui l’on prête des ambitions présidentielles.

    • Niger: révocation du maire de Niamey

      AFP - 08h10

      Le maire de Niamey, la capitale nigérienne, Hassane Seydou, a été révoqué jeudi par un décret pris en conseil des ministres, a indiqué un communiqué gouvernemental lu à la radio d’Etat. « M. Hassane Seydou, maire président du conseil de ville de Niamey est révoqué de ses fonctions », précise le communiqué qui ne précise pas les raisons de cette sanction. Cette révocation survient une semaine après une visite de la ville par Mahamadou Issoufou, le président du Niger. A l’issue de cette dernière, il avait reproché aux responsables municipaux leur « insouciance incompréhensible » face à la grande insalubrité et au manque d’assainissement de Niamey.

    • Maroc: des dizaines de blessés après des heurts entre forces de l’ordre et manifestants

      AFP - 08h06

      Des affrontements ayant opposé jeudi après-midi forces de l’ordre et manifestants ont fait des dizaines de blessés des deux côtés, a-t-on appris de source officielle. « Soixante-douze éléments des forces publiques ont été blessés (…) suite à des jets de pierres (…) onze personnes parmi les manifestants suite à l’usage du gaz lacrymogène », a indiqué jeudi soir la préfecture d’Al-Hoceïma, citée par l’agence de presse officielle MAP. Cette ville du nord du Maroc et les localités voisines ont été jeudi le théâtre d’affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, qui ont utilisé des bombes lacrymogènes et usé de la force pour empêcher une grande marche prévue de longue date de se tenir.

    • jeudi 20 juillet
    • Première adresse de Macron aux militaires après le départ de Villiers

      AFP - 09h27

      Emmanuel Macron se rend jeudi matin sur la base aérienne 125 d’Istres, l’un des maillons de la dissuasion nucléaire, pour une adresse aux militaires très attendue, 24 heures après la démission fracassante du chef d’état-major des armées, le général Pierre de Villiers. Le chef de l’Etat et des armées y sera notamment accompagné du général François Lecointre, le nouveau « CEMA », jusqu’à présent chef du cabinet militaire du Premier ministre.

    • Ce que Trump peut encore faire pour réussir en 2017… et en 2020

      AFP - 09h13

      Il y a six mois exactement jeudi, Donald Trump accédait au pouvoir. Les élus de son camp espèrent tourner la page d’un début de mandat relativement infructueux et sauver leur majorité en votant dans les six prochains mois une énorme baisse d’impôts. Depuis le 20 janvier, le président a promulgué 14 abrogations de réglementations de l’ère Obama, notamment dans le domaine environnemental, et il a réussi à faire confirmer par le Sénat un juge conservateur à la Cour suprême, Neil Gorsuch. Il a aussi signé quantité de décrets, usant à plein de ses pouvoirs exécutifs.

    • Centrafrique: guerre au sommet d’un pays miné par la violence

      AFP - 09h04

      La Centrafrique, minée par la violence, est menacée dans sa reconstruction par des tensions au sommet de l’Etat entre le président de la République et celui de l’Assemblée nationale, le camp du premier ayant été jusqu’à accuser samedi le second de tentative de coup d’Etat avant de se rétracter. Début 2016, l’élection du président Faustin-Archange Touadéra, sous l’égide de la France et des Nations unies, avait représenté une lueur d’espoir après le déchaînement des violences en 2013 dans ce pays pauvre de 4,5 millions d’habitants.

    • CPI: les juges réexamineront la demande de libération de Gbagbo

      AFP - 08h45

      La chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) a ordonné mercredi aux juges de première instance de réexaminer la demande de libération de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo pour le reste de son procès, une petite victoire pour l’ancien homme fort d’Abidjan. Premier ex-chef d’État remis à la CPI, Laurent Gbagbo avait fait appel en mars de la décision de la Cour de le maintenir en détention à La Haye pendant toute la durée de son procès pour crimes contre l’humanité commis lors de violences post-électorales ayant déchiré la Côte d’Ivoire en 2010-2011.

    • mercredi 19 juillet
    • CPI: décision attendue sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo

      AFP - 10h18

      La Cour pénale internationale (CPI) doit rendre mercredi sa décision sur la demande de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo d’être libéré pour le reste de son procès pour crimes contre l’humanité lors de violences post-électorales ayant déchiré la Côte d’Ivoire en 2010-2011. Premier ex-chef d’État remis à la CPI, Laurent Gbagbo avait fait appel en mars de la décision de la Cour de le maintenir en détention à La Haye pendant toute la durée du procès. L’ancien président, âgé aujourd’hui de 72 ans, et Charles Blé Goudé, ancien chef du mouvement des Jeunes patriotes fidèles à Laurent Gbagbo, sont accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité: meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Les deux hommes ont plaidé non coupable.

    • Nigeria: quête d’or noir sur les terres de Boko Haram

      AFP - 09h57

      Encouragé par ses victoires militaires contre Boko Haram, le Nigeria relance sa quête d’or noir dans le nord-est du pays, éveillant les appétits de groupes chinois et anglo-saxons malgré une situation sécuritaire encore volatile. L’administration du président Muhammadu Buhari explore les bassins intérieurs allant de l’Etat central de Benue au coeur des bastions de Boko Haram, dans le nord-est du Borno. L’an dernier, la production nationale s’était effondrée sous le choc des attaques répétées de groupes rebelles sur les infrastructures pétrolières et gazières du delta du Niger (sud-est), démontrant la grande vulnérabilité économique du Nigeria.

    • mardi 18 juillet
    • Turquie: les juges maintiennent en prison des militants d’Amnesty

      AFP - 08h58

      Un tribunal turc a décidé mardi de maintenir en prison six militants des droits de l’homme, dont la directrice d’Amnesty International en Turquie, a annoncé l’ONG, dénonçant un « simulacre de justice ». Huit militants turcs des droits de l’homme, dont la directrice d’Amnesty pour la Turquie, Idil Eser, ont été arrêtés le 5 juillet, aux côtés de deux formateurs (un Suédois et un Allemand).

    • VIH: situation « préoccupante » chez les jeunes homosexuels en France

      AFP - 08h54

      La situation de l’épidémie de VIH chez les jeunes hommes homosexuels français est « extrêmement préoccupante », alerte une étude parue mardi, qui a analysé la fréquence de la contamination et les pratiques de prévention dans plusieurs lieux fréquentés par les gays. Sur 2.600 hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH) qui ont participé à l’étude « Prevagay2015 », 14,3% étaient séropositifs, conclut l’équipe de chercheurs de Santé publique France, de l’Inserm et de l’équipe nationale d’intervention en prévention et santé pour les entreprises (ENIPSE).

    • Iran: Trump garde l’accord sur le nucléaire mais va imposer d’autres sanctions

      AFP - 08h51

      Poursuivant la politique de son prédécesseur Barack Obama, Donald Trump a décidé lundi de préserver l’accord sur le programme nucléaire iranien, mais le président américain va imposer à Téhéran de nouvelles sanctions pour ses missiles balistiques et ses actions au Moyen-Orient. Succès majeur de la diplomatie Obama et réussite de la politique internationale de non-prolifération, l’accord sur le nucléaire iranien, connu sous son acronyme JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action), avait été signé en grande pompe le 14 juillet 2015 à Vienne par l’Iran et les grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne).

    • Caf: réformes en vue pour la coupe d’Afrique des nations?

      AFP - 08h47

      Fréquence, période de compétition, pays qualifiés: la Coupe d’Afrique des nations (CAN) pourrait bénéficier d’une nouvelle formule à l’issue d’un colloque de deux jours de la Confédération africaine, qui débute mardi au Maroc en présence du président de la Fifa, Gianni Infantino. Lors de son élection à la surprise générale, Ahmad Ahmad, le président de la CAF qui a remplacé l’indéboulonnable Issa Hayatou, s’était engagé à réformer le football continental.

    • Sénégal: enquête après les incidents meurtriers dans un stade de foot

      AFP - 08h38

      Une enquête a été ouverte au Sénégal après la mort de huit personnes samedi à Dakar dans des violences en finale de la Coupe de la ligue de football, a annoncé lundi le procureur de la République. La campagne des élections législatives du 30 juillet a par ailleurs repris lundi après une suspension de 24 heures en raison de ce drame, ont annoncé plusieurs listes en compétition.

    • lundi 17 juillet
    • Le président philippin promet plus d’autonomie aux musulmans

      AFP - 14h58

      Le président philippin Rodrigo Duterte a promis lundi plus d’autonomie à la minorité musulmane, dans le but de couper l’herbe sous le pied aux rebelles jihadistes qui ont pris le contrôle d’une ville dans le sud de l’archipel. M. Duterte s’est engagé à soumettre au vote du Parlement un projet de loi fondamentale dit de Bangsamoro rédigé en commun par des responsables du gouvernement et le principal groupe rebelle musulman, le Milf (Front de libération islamique Moro). Le Milf a signé en 2014 avec le prédécesseur de M. Duterte, Benigno Aquino, des accords visant à établir une paix durable dans la région. Il renonçait à ses ambitions séparatistes en échange de l’autonomie du sud de l’archipel, région largement musulmane dans un pays catholique à 80%.

    • France: le FMI salue les réformes « ambitieuses » et « courageuses » de Macron

      AFP - 14h52

      Le FMI a salué lundi les réformes « ambitieuses » et « courageuses » annoncées par le président Emmanuel Macron et son gouvernement, qui pourraient « fortement contribuer à résoudre les défis économiques » auxquels est confrontée la France « de longue date ».

      « L’ambitieux programme de réformes du gouvernement pourrait fortement contribuer à résoudre les défis économiques auxquels la France se heurte de longue date », comme les « déséquilibres budgétaires persistants », le « chômage élevé » et une « faible compétitivité extérieure », a assuré le Fonds monétaire international au terme de sa mission d’évaluation annuelle de l’économie française.

      L’institution financière, habituellement avare d’éloges à l’égard de Paris, a également approuvé la volonté du gouvernement français de réduire le déficit public afin de tenir ses engagement et passer sous la barre des 3% dès la fin de cette année.

    • Congo: début du vote des élections législatives et locales

      Xinhua - 14h47

      Les élections législatives et locales du Congo ont démarré dimanche matin sur l’ensemble du territoire national, sauf dans huit districts du Pool où l’insécurité causée par les miliciens Ninjas du Pasteur Ntoumi a vidé les villages de leurs populations. Dans différents bureaux de vote à Brazzaville, la capitale, le vote semblait très timide dans les quartiers nord alors que des files d’attente étaient perceptibles dans les quartiers sud réputés fiefs de l’opposition. Pour ce double scrutin, un peu plus de deux millions de Congolais sont attendus aux urnes ce dimanche pour renouveler les 151 membres de l’Assemblée nationale et 1158 conseillers des communes et des départements.

      Lien
    • vendredi 14 juillet
    • Le défilé des Champs-Elysées aux couleurs américaines avec Trump et les « Sammies »

      AFP - 09h05

      Isolé sur la scène internationale mais « ami » de la France, Donald Trump sera l’invité d’honneur d’Emmanuel Macron lors du traditionnel défilé du 14 juillet sur les Champs-Elysées avant que le président français ne s’envole pour Nice où il rendra hommage aux centaines de victimes de l’attentat jihadiste commis un an plus tôt sur la Promenade des Anglais. Un siècle après l’entrée en guerre des Etats-Unis dans le premier conflit mondial de l’histoire, le président américain sera place de la Concorde, au côté de son homologue français, dans la tribune présidentielle.

    • Haïti: un mort lors de heurts entre police municipale et marchands

      AFP - 08h57

      Un homme a été tué par balle en Haïti jeudi après-midi lors d’affrontements entre les policiers municipaux de Pétionville et des marchands, suscitant une forte tension et des scènes de panique dans la commune proche de Port-au-Prince. Agée d’une vingtaine d’années, la victime gisait sur le ventre; une importante quantité de sang répandue sur le sol en terre provenait d’une large blessure au niveau du visage. Selon les témoins, les faits se seraient produits lorsque les agents municipaux de Pétionville tentaient de déloger des marchands à la sauvette.

Page 20 sur 21« Première page...10...1718192021
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité