Le chanteur Karmapa obligé de verser une amande entre 600 et 2000 USD pour sa chanson censurée (Mama Yemo)

Pas d'image

Attendu à la commission de censure des chansons et spectacles de la République Démocratique du Congo le vendredi 25 septembre 2020, le Karmapa ne s’y est pas rendu, apprend-t-on des sources proches du dossier. Toutefois, par l’entremise de l’un de ses avocats, il a sollicité la levée de la mesure d’interdiction de diffusion dans les médias et tous lieux publics en RDC de sa nouvelle chanson “Mama Yemo“. Promise depuis de longs mois, cette chanson venait d’être mise en ligne, en version clip sur Youtube, le 23 septembre 2020.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut