International › ACP

Hamida Kamerhe échange les vœux avec les femmes de l’UNC

Hamida Kamerhe Shatur

Mme Hamida Kamerhe Shatur, épouse du président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), Vital Kamerhe, a échangé des vœux, dimanche à Kinshasa, avec les femmes de ce parti politique.

Elle a saisi cette occasion pour non seulement célébrer la fête de la nativité ou de clôturer l’année 2019 en beauté avec ses pairs, mais aussi de les sensibiliser aux enjeux politiques de l’ère et de les conscientiser sur le rôle de la femme à la transformation du pays.

Dans son allocution, Mme Kamerhe a épinglé la question de la représentativité de la femme dans les institutions nationales, relevant des progrès réalisés par le Chef de l’Etat avec la composition du gouvernement actuel, surtout avec la présence d’une femme à la tête de la chambre basse du Parlement.

Hamida Kamerhe a demandé aux femmes de faire confiance au régime en place, indiquant que le Président de la République comme son directeur de cabinet sont attentifs aux revendications de la femme pour qui, ils ont beaucoup de respect. «Je ne cesse de plaider la cause de la femme auprès de mon mari et du Chef de l’Etat, chaque  fois que j’en ai l’occasion, et ils semblent être attentifs à mes doléances», a-t-elle dit.

Elle a exhorté les femmes à être les piliers du développement de la Nation car, a-t-elle dit, la vie commence chez la femme et c’est elle qui oriente l’éducation de la famille. «De ce fait, nous avons la lourde charge de conseiller nos enfants et nos maris et faire d’eux des moteurs de développement de notre pays», a soutenu Hamida Kamerhe.

Au sujet de l’UNC, «Maman ya bana» (la mère des enfants), comme l’appellent affectueusement les femmes de son parti, a fait savoir que cette formation politique est aujourd’hui plus qu’un parti.

«C’est une grande famille multiculturelle du fait qu’elle rassemble des fils et des filles de toutes les provinces et toutes les tribus du pays, dans un amour vrai et sincère comme les enfants d’un même père. C’est pour ça que nos problèmes internes ne sont pas étalés en public», s’est-elle félicitée, avant de supplier ses pairs à garder la même attitude afin d’inciter d’autres Congolais à intégrer le parti.

Elle a enfin, remercié les femmes pour tout l’amour qu’elles ont témoigné envers l’UNC et son leader Vital Kamerhe.

Auparavant, la présidente de la Fédération nationale des femmes, Jeanine Angema Bolenge a expliqué la raison de cette rencontre qui s’est déroulée au siège du parti dans la commune de Barumbu et remercié la disponibilité de Mme Kamerhe.

Pour sa part, Mme Tayaye, doyenne des femmes, a, au nom du secrétaire général ai de l’UNC, Aimé Boji Sangara, encouragé les femmes à demeurer fidèles aux idéaux du parti.

Pour elle, cette journée est très significative pour Mme Kamerhe qui a choisi de clôturer l’année 2019 avec ses filles et ses sœurs de l’UNC.

Pour lier l’utile à l’agréable, Hamida Kamerhe a fait un don de pagnes et une enveloppe à environs trois milles femmes qui ont répondu à cette invitation.

De leur coté, les femmes du parti, comme des dignes mères de familles, lui ont remis plusieurs cadeaux dont des poissons frais, des bannes plantains et une chèvre pour permettre à toute la famille Kamerhe de bien célébrer le nouvel an.

 

Source: ACP



À LA UNE
Retour en haut