International › APA

Guinée : l’opposition annonce son boycott des législatives

L’opposition guinéenne ne prendra pas part aux élections législatives du 16 février 2020, a annoncé Cellou Dalein Diallo, expliquant cette mesure par l’existence d’un fichier électoral non fiable.« Il est évident que ce fichier ne reflète pas l’état du corps électoral Guinéen. Donc, nous rejetons ce fichier. Et nous avons décidé, que nous ne pouvons pas participer », a déclaré Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition, au sortir d’une rencontre avec ses pairs, lundi à Conakry.

« Nous ne pouvons pas, a-t-il ajouté, accepter qu’une élection basée sur ce fichier soit organisée. L’opposition politique ici réunie empêchera qu’un scrutin à ce titre se tienne ».

Pour revenir sur son boycott,  l’opposition exige, selon M .Diallo, la satisfaction de trois conditions : un fichier qui reflète « fidèlement l’état du corps électoral », l’achèvement des élections locales et la nomination d’ « un président de la CENI, compétent, neutre et impartial, capable de diriger cette importante institution ».



À LA UNE
Retour en haut