Politique › Partis politiques

Guerre froide : la coalition FCC-CACH vers son effondrement

Félix Tshisekedi et Joseph Kabila

Chaque jour qui passe, le FCC de Joseph Kabila et le CACH de Félix Tshisekedi, étalent les faiblesses d’un mariage qui ne tient pas. Les deux partenaires seraient en train de passer l’épreuve difficile de leur alliance.

Lors de sa matinée politique à la capitale du cuivre, le secrétaire permanent du PPRD Emmanuel Shadary, s’est attaqué violemment à l’UDPS en qualifiant ces militants des miliciens. Le secrétaire générale de l’UDPS Augustin Kabuya, réagi aux coups de Shadary sans porter des gants. On n’est plus loin d’une rupture.

Selon le camp de l’UDPS, le chef de l’État Félix Tshisekedi,  n’attend plus que le moment opportun pour activer son plan de « déboulonnage » du système corrompu de Kabila.

Emmanuel Shadary a-t-il franchi le Rubicon, en marge de la matinée politique de son parti à Lubumbashi? Le moins que l’on puisse dire est  que Shadary est allé remuer le couteau dans une plaie qui est encore loin de se cicatriser. Il faut signaler que, le dauphin de l’homme de Kingakati, a multiplié des déclarations qui ont fini par énerver le camp de Tshisekedi.

Il faut reconnaître que, le mariage entre l’UDPS et le PPRD ne se sont jamais voué un amour sincère. Unis par  l’accord de  cogestion de la res publica, les deux partenaires se détestent.

En réalité, le retour de Joseph Kabila sur la scène politique, percute  le camp Tshisekedi et ses alliés. Selon une source proche du CACH, Tshisekedi est entrain de solliciter l’appui de  Lamuka pour lancer son plan de déboulonnage.

Selon les observateurs, la guerre est déjà enclenchée, entre FCC et CACH, il s’agit de dissoudre de parlement ou de destituer Félix Tshisekrdi.

style="display:inline-block;width:336px;height:280px" data-ad-client="ca-pub-9760088965124508" data-ad-slot="2140806877">

 

 



À LA UNE
Retour en haut