› Opinions

Guerre froide : Kitenge Yezu considère les propos de N. Mwilanya comme ceux « d’une petite fille de 10 ans »

Kitenge Yezu

Kitenge Yezu proche du chef de l’État digère  mal les propos tenus par Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC, après les manifestations du mercredi 24 juin à Kinshasa contre les propositions de lois des députés Aubin Minaku et Garry Sakata.

Très « déçu » et « affligé », Kitenge Yezu le haut représentant du chef de l’État, considère ces propos comme  ceux « d’une petite fille candide de 10 ans. Ces dires, sont d’une légèreté et d’une irresponsabilité déconcertante », indique-t-il.

« Néhémie est une personne que je prends en estime. Je suis très déçu, très affligé par ses dires, d’une légèreté et d’une irresponsabilité déconcertante. Ça fait penser à une petite fille candide de 10ans, qui lit la récitation et, à His master’s voice Reparlons-nous SVP », déclare-t-il sur twitter.

Face à la presse le mercredi 24 juin, Néhémie Mwilanya avait identifié l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) comme auteure des actes de vandalisme perpétrés lors de manifestations contre la réforme judiciaire.

Il avait, par conséquent, promis « des réponses proportionnelles à la gravité des faits, aux plans politique, judiciaire et parlementaire ».

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut