Politique › Actualité

Le gouvernement accuse Monsengwo d’avoir mené “quelques tentatives subversives contre les intérêts nationaux”

C’est ce qui ressort du compte-rendu du sixième conseil des ministres tenu lundi 15 janvier 2018 sous la direction du Premier ministre Bruno Tshibala.

Le Gouvernement Congolais réitère que les dernières prises de position du Cardinal Monsengwo constituent des “tentatives subversives” contre les “intérêts nationaux”. C’est ce qui ressort du compte-rendu du sixième conseil des ministres tenu lundi 15 janvier 2018 sous la direction du Premier ministre Bruno Tshibala.

«Il en ressort une situation sécuritaire relativement calme sur toute l’étendue du territoire nationale avec cependant quelques tentatives subversives initiées notamment par un membre de la hiérarchie du clergé de l’Église catholique de la ville de Kinshasa (Ndlr: Le Cardinal Laurent Monsengwo). Ces tentatives que des membres de la CENCO ont tenté de rationaliser par la suite dans un communiqué s’inscrivaient dans un schéma anticonstitutionnel de violence, de désordre, de perturbation du processus électoral compromettant gravement les Intérêts Nationaux », a souligné Emmanuel Shadary, vice-premier ministre de l’intérieur et de sécurité.

Au cours d’une conférence de presse jeudi 11 janvier 2018 au Centre interdiocésain à Kinshasa, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avait exigé des preuves à ceux qui estiment que le Cardinal participait à la déstabilisation des institutions de la république.

« Depuis lors, l’on assiste à une campagne d’intoxication, de désinformation voire de diffamation orchestrée même par des responsables des Institutions de la République contre l’Église catholique et sa hiérarchie. Le peuple congolais en est témoin. C’est inacceptable ! Cette campagne de mépris vise particulièrement l’autorité de son Éminence Laurent Cardinal Monsengwo, considéré à tort comme instigateur des actions visant à déstabiliser les institutions en place et à vouloir s’emparer du pouvoir. Nous exigeons des preuves à ces graves accusations portées contre sa personne », avait protesté la CENCO, par la voix de son Secrétaire Général, l’Abbé Donatien Nshole.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut