Politique › Justice

Goma : ouverture du procès du chef de guerre Sheka

Droits réservés.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité, de l’ancien chef de la milice « Nduma Defense of Congo », Ntabo Ntaberi, sera devant la Cour militaire opérationnelle ce mardi 27 novembre 2018.

C’est un important dispositif sécuritaire qui a été déployé ce mardi 27 novembre, autour du palais de justice du camp Ktindo.  L’ancien chef de la milice « Nduma Defense of Congo » (NDC), Ntabo Ntaberi dit « Cheka », sera devant la barre de la Cour militaire opérationnelle de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Le gouverneur Julien Paluku, son ministre de la Justice et le commissaire provincial de la police sont présent à cette audience. Devant la barre : le chef de guerre Sheka et trois de ses collaborateurs.

A l’ouverture de l’audience, Sheka, serein et vêtu d’un costume noir et une cravate bleue, a demandé qu’il soit assisté par un conseil d’avocats, de son choix.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité, ce chef de guerre, qui figure également sur la liste des personnalités congolaises soumises à des sanctions par le Conseil de sécurité de l’ONU, s’était rendu le 26 juillet dernier aux forces de la MONUSCO, dans le Nord-Kivu.

Cet homme avait été mis à la disposition des autorités congolaises et transféré à Kinshasa. Mi-novembre, il a été renvoyé à Goma, à bord d’un avion militaire pour l’ouverture de son procès.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut