Santé › Bien-être

Goma, le ministre de la santé aux pasteurs : « arrêter de faire croire aux gens que l’imposition des mains peut guérir Ebola », (Oly Ilunga)

Le docteur Oly Ilunga ministre de la santé, interdit aux pasteurs et autres religieux, « l’imposition des mains aux fidèles pendant la prière dans les zones sous menace de la maladie à virus Ebola car cette pratique ne guérit pas une épidémie ».

Il l’a dit dans une conférence de presse animée à Goma ce jeudi 18 juillet 2019, en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), qui est l’un des partenaires du gouvernement congolais dans la riposte contre cette épidémie qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Oly Ilunga Kalenga invite toutes les autorités religieuses de toutes les confessions religieuses à faire une déclaration commune quant à ce, et interdit à tous les évangélistes de toute confession à cesser à imposer les mains aux fidèles.

« Je voudrais ici tirer la sonnette d’alarme, il faudrait que toutes les autorités religieuses se rencontrent et disent clairement que l’imposition des mains ne guéri pas Ebola, il faut arrêter de faire croire aux gens que cette pratique peut guérir et il faudrait que l’imposition des mains soit interdite pendant cette période de l’épidémie », a-t-il dit.

Celui-ci révèle que tous les pasteurs voudraient être vaccinés, mais il les appelle d’abord à un comportement responsable car « Ebola n’a rien de surnaturel, Ebola est un virus et Ebola est une maladie qui guérit lorsque les patients sont pris en charge très tôt », a-t-il ajouté.

Notons que le cas de la ville de Goma et celui du pays voisin, l’Ouganda, étaient tous liés aux familles de pasteurs, ainsi que plusieurs autres à Beni et à Butembo.

 



À LA UNE
Retour en haut