Politique › Sécurité

Goma : deux militaires rwandais arrêtés par l’armée congolaise

Droits reservés.

Ces militaires étrangers étaient armés de AK 47 et détenaient un ordinateur portable, des téléphones ainsi qu’une somme d’argent.

Deux militaires rwandais ont été arrêtés dimanche 15 avril, par les FARDC à Goma. Selon l’armée congolaise, ces militaires étrangers, munis d’armes ont traversé illégalement les frontières pour se retrouver sur le sol congolais.

Le porte-parole de l’opération Sokola 34ème région militaire, le Major Guillaume Ndjike Kaiko affirme que ces deux militaires rwandais ont été arrêtés près de l’Institut technique industriel de Goma (Nord), situé près des bornes 3 et 4, frontières entre le Rwanda et la RDC.

Ils étaient armés de AK 47 et détenaient un ordinateur portable, des téléphones ainsi qu’une somme d’argent.

“Il s’agit pour nous d’une façon de prouver à la face du monde que nous sommes respectueux des normes internationales mais aussi nous privilégions toujours les relations de bon voisinage qui doivent exister entre nous et le Rwanda. Nous n’avons pas de problème avec nos frères d’armes du Rwanda, je ne crois pas que ça soit important de se tirer dessus. Ils se sont retrouvés chez nous certainement par erreur parce que les démarcations ne sont pas encore claires, c’est possible que nous puissions nous retrouver de l’autre côté comme ils se sont retrouvés chez nous. Ce qu’il faut privilégier ce n’est pas de se tirer dessus mais plutôt procéder à ce genre d’action que les FARDC mènent”, a déclaré le Major Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole de l’opération Sokola 2 lors de la présentation des rwandais à la presse.

L’armée congolaise les a mis à la disposition du Mécanisme conjoint de vérification de la Conférence internationale sur la région de Grands-Lacs (CIRGL) afin de faciliter leur retour au Rwanda.

“Il y a une structure qui régit des problèmes au niveau de nos frontières, le mécanisme conjoint de vérification par lequel nous allons passer pour faciliter la traversée de nos amis rwandais pour le retour chez eux”, a ajouté l’officier militaire.

Les armées de RDC et du Rwanda s’accusent régulièrement de violer leurs frontières communes, ce qui provoque des affrontements entre les deux forces.  Les derniers combats entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et le Rwanda Defense Force (RDF) ont eu lieu en février dernier à Rutshuru où une position des militaires rwandais avait été découvertes par les gardes parc de l’ICCN à Sabinyo et Visoke (Rutshuru) dans le Parc des Virunga. Six soldats congolais étaient tués lors des combats.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut