Société › Education

Goma: baisse du taux de participation à l’ENAFEP à cause de l’insécurité.

Le gouverneur Julien Paluku donne le coup d'envoi de l'ENAFEP à Goma

L’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP), s’est déroulé ce jeudi 31 mai, dans toute l’étendue du territoire nationale. A Goma, les autorités déplorent la baisse de taux de participation à cause de l’insécurité.

Le gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku, a lancé ce jeudi 31 mai 2018, les épreuves de l’ENAFEP au complexe scolaire Mère Teresa à Goma. La province du Nord- Kivu enregistre de plus en plus une baisse de taux des participations à l’épreuve de l’ENAFEP. Selon le gouverneur, le nombre des candidats a baissé à cause de la guerre des forces démocratiques alliées (ADF) à Beni.

Les statistiques des Enseignements primaire secondaire et professionnel (EPSP), précise que le nombre de participation à l’ENAFEP est passé de 129 000 en 2007 à 124 666 en 2018. C’est dans ce sens que le gouverneur, appel les groupes armés qui commettent des exactions au Nord-Kivu à mettre fin aux violences afin de permettre aux élèves de se rendre à l’école.

 «La fin de la guerre au Nord-Kivi constitue la réponse à cela, parce qu’avoir le taux de déperdition qui part de 129 à 124 000 c’est quand même important. Donc ça affecte notre jeunesse. Nous en appelons à la conscience des congolais notamment celle de nos compatriotes qui alimentent des groupes armés à gauche et à droite qu’ils doivent considérer que le pays a besoin de sa jeunesse. Non pas une jeunesse qui vit en brousse mais une jeunesse éduquée. C’est une jeunesse de l’horizon 2030. Et donc la nation devra compter sur sa jeunesse instruite et éduquée », exhorte le Gouverneur.

Rappelons qu’en République Démocratique du Congo, l’ENAFEF sanctionne la fin du cycle primaire.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut