International › APA

Ghana : les déposants de banques optent pour des comptes étrangers

Le rapport de septembre 2019 sur le secteur bancaire publié par la Banque du Ghana (BoG) a révélé que les déposants convertissaient leurs dépôts nationaux en comptes libellés en devises afin de s’assurer qu’ils tirent des valeurs réelles des investissements réalisés.Selon le rapport, les dépôts domestiques ont enregistré une croissance de 9,1%, contre 20% pour la même période en 2018, en raison de l’instabilité de la monnaie.

Toutefois, les dépôts en devises ont atteint 21,2%, contre 18,6% l’année dernière.

Le Business and Financial Times a rapporté mardi que le Dr Richmond Atuahene, Consultant en banque, avait déclaré que la situation était claire : les déposants n’avaient pas confiance dans la monnaie locale.

« Cela prouve que les gens ne sont pas intéressés par le cedi (monnaie ghanéenne) et qu’ils passent maintenant à une monnaie stable parce qu’ils pensent qu’elle est plus sûre. Cela ne montre pas la robustesse du secteur bancaire dont parlent les gens. Les gens n’ont pas confiance dans le cedi et c’est la raison pour laquelle le rapport montre qu’ils convertissent leur argent en devises étrangères », a conclu M. Atuahene.



À LA UNE
Retour en haut