Personnalités › Diaspora

Gestion de la diaspora : le pays de Faure Gnassingbé s’inspire de l’expérience malienne pour la mise en œuvre du HCTE

Robert Dussey chef de la diplomatie togolaise

Après le lancement la semaine dernière, du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE), le pays de Gnassingbé compte profiter de l’expérience du Mali dans la gestion de sa diaspora.

Une rencontre s’est tenue dans ce sens samedi à Lomé entre le ministre en charge des Togolais de l’extérieur, Robert Dussey et Habib Sylla, Président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur. Ce dernier était à la tête d’une délégation en séjour dans la capitale togolaise dans le cadre de l’installation du point focal du Togo.

Les échanges ont permis au chef de la diplomatie de s’imprégner de la politique du Mali à l’endroit de sa diaspora. « Cette expérience va nous permettre, nous qui sommes en phase d’expérimentation, de mettre en place un conseil qui soit à l’exemple de l’excellent réalisé par le Mali », a indiqué Robert Dussey. Et d’ajouter : « l’exemple du Mali nous encourage à persévérer ».

Pour rappel, le HCTE lancé début juillet, a entamé depuis le 15 dernier la phase d’enregistrement des candidatures pour le poste de délégué-pays. 77 places sont à pourvoir.



À LA UNE
Retour en haut