Eco et Business › Ressources minières

Gécamines : Tshisekedi a promis l’application du nouveau code minier et la loi sur la sous-traitance

https://www.journaldekinshasa.com/wp-content/uploads/2019/03/FELIX-5-3.jpg
Félix Tshisekedi

Le président de la république a promis son soutien au redressement de la Gécamines faisant partie des entreprises du portefeuille de l’État.

C’est ce qui ressort de la réunion de prise de contact qu’il a eu avec la délégation des dirigeants du géant minier congolais conduite par le directeur général Jacques Kamenga.

Le soutien du chef de l’État, s’étend aux réformes entamées par la Gécamines dans le cadre de la modernisation et de l’acquisition de nouvelles unités de production ainsi qu’à d’autres actions sociales en faveur des travailleurs.

Il était question pour Jacques Kamenga au cours de ces échange avec le chef de l’Etat, de brosser la situation générale de la société, à relever les difficultés actuelles, les efforts fournis pour y remédier et les perspectives. A ce sujet, il a indiqué que la Gécamines a consenti à des investissements de plus de 600 millions de dollars américains entre 2013 et 2018.

Malgré le contexte économique et social difficile, ces fonds propres ont été investis notamment dans l’outil de production, le rachat d’actifs et la certification des réserves pour préparer l’avenir.

Le directeur général a également indiqué au chef de l’Etat qui lui a prêté l’oreille le regret de la Gécamines de constater que l’écrasante majorité des partenariats dont la gestion a été confiée à ses partenaires extérieurs présentait des résultats négatifs en ne générant aucune dividende sans non plus participer à son développement ni à celui de la nation.

En tout le chef de l’État tient particulièrement à l’application du nouveau code minier et à la loi sur la sous-traitance afin de donner aux congolais la possibilité d’accroître et d’exploiter leur potentiel économique.

Video
À LA UNE
Retour en haut