Société › Actualité

Gaspiller 6 millions de USD pour célébrer une fraude électorale et une tricherie, Lucha va manifester pour exiger l’annulation de cette fête

F. Tshisekedi et J.Kabila

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA), annonce une marche de protestation, ce lundi 23 décembre, pour exiger l’annulation de la commémoration de l’an 1 de la prise de pouvoir de Félix Tshisekedi, tel que dévoilée ce jeudi par le comité ad hoc.

Pour la journée du 24 janvier 2020, dite l’an 1 de l’alternance, le gouvernement attend débourser la bagatelle somme de 6 millions USD afin de célébrer avec faste cette journée.

Pour la Lucha, ces festivités sont inopportunes au moment où le pays est dans une crise notamment sécuritaire, sanitaire et humanitaire.

« C’est avec regret que nous apprenons que le gouvernement de Kinshasa s’apprête à organiser les festivités pour célébrer les 12 mois de Félix Tshisekedi. Cela démontre clairement que Tshisekedi a d’autres priorités sachant que le Congo traverse des moments très difficiles. Il y a l’insécurité à Beni, il y a des cas de rougeole, de choléra, il y a vraiment des défis sociaux qui sont importants dans ce pays. On ne peut donc pas se permettre de gaspiller 6 millions de dollars pour seulement célébrer une fraude électorale et une tricherie qui a caractérisé les élections de 2018. Nous pensons que nous, Lucha, et beaucoup de Congolais sont choqués par cette nouvelle et nous nous apprêtons à organiser une marche de protestation, ce lundi, pour que le gouvernement annule tout simplement ces événements qui sont prévus le 24 janvier », a déclaré Bienvenu Matumo, membre de la Lucha.

La Lucha estime que cet argent peut mieux servir aux besoins urgents du pays que célébrer ce qu’elle qualifie d’une date qui a consacré « l’escroquerie électorale ».

 



À LA UNE
Retour en haut