Politique › Actualité

Franck Diongo «est éligible et peut être électeur», précise le BCNUDH

Franck Diongo. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme réagissait ainsi aux propos du président de la CENI qui a estimé que Franck Diongo ne pouvait pas s’enrôler parce qu’il était condamné à cinq ans de servitude pénale.

Le député national de l’opposition, Franck Diongo n’est pas déchu de ses droits civiques. De ce fait, il est donc éligible et peut être électeur, a précisé mercredi 22 novembre, le directeur intérimaire du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH), Abdoul Aziz Thioye.

«Je tiens à rappeler que tout détenu, il devrait avoir droit de participer aux élections, en exerçant son droit de vote, puisqu’il n’a pas été déchu de ses droits civiques. Donc il [Franck Diongo] est éligible et il peut être électeur», a affirmé Abdoul Aziz Thioye, lors de la conférence hebdomadaire de l’ONU.

Il dit se référer à la lettre du ministre de la Justice sur cette question :

«Nous avons suivi les déclarations du président de la CENI. Je vous renvoie à la correspondance du ministre de la Justice. Nous avons été également informés que le 31 octobre 2017  M. Alexis Thambwe Mwamba a adressé une lettre au président de la CENI, lui rappelant que M. Diongo n’a pas été déchu de ses droits civiques lors de sa condamnation, que l’exclusion à l’enrôlement ne pouvait provenir que de la loi électorale.»

A l’occasion de la publication lundi du rapport d’observation de l’opération de révision du fichier électoral par l’église catholique, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a récemment affirmé que Franck Diongo ne pouvait pas s’enrôler parce qu’il était condamné à cinq ans de servitude pénale, en dernière instance par la Cour suprême de justice.

Commentant les propos de Corneille Nangaa, le directeur intérimaire du BCNUDH, promet de «continuer à suivre ce cas et vérifier si les dispositions ont été prises conformément à la lettre du ministre de la Justice».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut