Opinions › Idées

F. Kalombo à l’UDPS : « Quand on est au pouvoir, on n’insulte pas, on négocie et on calme les frustrations»

Francis Kalombo
Francis Kalombo donne une leçon aux hommes du pouvoir qui confondent « autour et alentour », a en croire ce proche de Moise Katumbi,  ce deux mots se terminent par «tour». Connaissant l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), une réaction foudroyante à la taille de cette leçon donnée par Kalombo est attendue.

 

 

Francis Kalombo, ancien cadre du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), est passé du pouvoir à l’opposition et connaît bien les exigences d’une telle vie politique.

Cet ancien député national, va souvent aux prises avec la formation politique du président Félix Tshisekedi l’UDPS, dont le comportement et l’attitude des cadres et militants étonnent plus d’une personne en République Démocratique du Congo voir en dehors de nos frontières.

Cet ancien collaborateur de Joseph Kabila, devenu proche de Katumbi, a encore une mémoire fraîche pour se remémorer l’expérience vécue aux côtés des hommes du pouvoir en particulier au côté de l’ancien président  Joseph Kabila.

«Quelqu’un qui détient le pouvoir ne peut pas être arrogant, insolent. Quelqu’un qui détient le pouvoir ne peut pas insulter…Quand on est au pouvoir, on agit, on négocie, adoucit et calme les frustrations…», a-t-il lâché, s’adressant aux membres de l’UDPS Tshisekedi qui se comportent comme à l’époque où ils étaient encore dans l’opposition.

Et d’ajoute : «Quand on est  au pouvoir et l’on insulte et attaque, donc l’on n’est pas sûr en ce moment-là d’avoir le pouvoir».

Francis Kalombo, se dit être fier de l’expérience passée aux côtes d’homme du pouvoir.

 

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut