› Opinions

Formation du gouvernement : « Il n’est pas question de négociation de poste mais de réparation dans un État de droit » (Auguy Ilunga)

L’honorable Auguy Ilunga

Le sénateur Auguy Ilunga Civuila, directeur général de la Radiotélévision Debout Kasaï « RTDK » émettant à Mbuji-Mayi dénonce la campagne d’intoxication dont il fait l’objet et précise « ne réclamer que réparation du préjudice dont il est victime».

Au cours d’une conférence de presse ce mercredi 29 mai 2019, à Kinshasa, contrairement à ce que veut faire croire l’ex-gouverneur du Kasaï oriental, Alphonse Ngoy Kasanji, l’honorable Auguy Ilunga a éclairé l’opinion sur le fait que la démarche judiciaire en cours n’est pas entamée dans le but de négocier éventuellement un poste dans l’équipe gouvernementale dont l’installation devra intervenir dans les prochains jours mais de réclamer justice aux dommages qu’à subi son média.

Ce remue-ménage, que l’honorable qualifie d’agitation qui a caractérisé la partie adverse, a émergé renseigne-t-il, après la plainte déposée contre l’ex-gouverneur du Kasaï oriental à la cour de cassation par son avocat conseil. La partie adverse, auteur présumé, s’est évertué à vider la substance juridique des plaintes en les qualifiant de chantage, de trafic d’influence dans le but de négocier un poste dans le gouvernement prochain. Ce qui n’est pourtant pas le cas, tient à souligner, Auguy Ilunga.

« Il n’est pas question du trafic précité ni non plus du chantage médiatique encore moins une tentative de négocier un poste. Mais plutôt d’un citoyen congolais victime de la barbarie ayant conduit au saccage de mon entreprise dont l’enceinte abrite ma résidence familiale », souligne-t-il.

La première plainte a été introduite en septembre 2018 après quelques menaces visant son intégrité physique et la deuxième en janvier courant au lendemain de ces attaques criminelles survenues dans la nuit du 05 au 06 du même mois. Des hommes armés ont fait irruption dans la salle des émetteurs de la Radiotélévision Debout Kasaï « RTDK » sabotant les principaux équipements avant de s’en prendre au comptoir d’achat et de vente de diamant dont il est également le propriétaire.

Au cours du point de presse animé par son avocat-conseil mercredi 22 mai, ce dernier a affirmé que son client, le sénateur Auguy Ilunga est disposé à présenter toutes les preuves attestant l’implication de l’ancien gouverneur dans le sabotage des installations de sa radiotélévision.

Toutes les tentatives de joindre l’ex-gouverneur du Kasaï se sont avérées vaines.

 

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut