› Société

Formation des jeunes médiateurs de paix sur la communication en période électorale

Image d'illustration

Dans le cadre de son projet de formation sur la non-violence active et évangélique  pour une cohésion pacifique au sein des familles, Médiaspaul Asbl, forme un groupe des jeunes médiateurs de paix sur la communication en période électorale.

 » Face à toutes ces tergiversations et manque de consensus entre les parties prenantes à l’organisation électorale, les jeunes formés comme médiateurs de paix et témoins vivant de l’amour du Christ œuvrent pour la tenue des élections apaisées, crédibles et prospères pour l’avenir de la République Démocratique du Congo  » confie  le père Roberto Ponti, représentant légal du projet à Ces jeunes formés une centaine au total,  sont déjà sur terrain en train de former leurs pairs à travers des structures dénommées  « CLAP » (Club des amis de la paix), présents dans 12 communes de la ville de Kinshasa à savoir: Makala, Ngaba, Ngiri-Ngiri, Selembao, Mont Ngafula, Lemba, Kinsenso, Limete1 (Mombele et Kingabwa), Masina, Ndjili, Kimbanseke et N’Sèle.

Cependant, pour un processus apaisé, le médiateur de paix formé par Médiaspaul a le devoir d’améliorer ses compétences dans la communication non violente en vue de faciliter la cohésion sociale dans sa communauté.  » Les médiateurs devraient faciliter la paix, travailler pour tout le monde, pas de partie pris, favoriser l’approche gagnant-gagnant, favoriser l’écoute active, parler moins et surtout demeurer au milieu du village. Cette communication revêt d’une grande importance pour le travail du médiateur  » a martelé le père Roberto Ponti. Invité comme expert en communication, Stanis Bujakera Tshiamala, a appelé ces jeunes formés, à faire preuve de neutralité et de rigueur dans leur manière de communiquer.  » Le médiateur doit jouer le rôle d’un tiers impartial qui aide les parties à conclure un règlement équitable et mutuellement satisfaisant. Le médiateur peut contribuer à établir des relations et donner de l’aide en matière procédurale. Le médiateur doit savoir communiquer,  sans léser ou frustrer les parties, les médiateurs doit faire preuve de neutralité de confiance, et tout ça passe aussi par la façon de communiquer... » a dit Stanis Bujakera Tshiamala.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut