Sport › Football

Football : « Mukuna n’a pas qualité de nous exclure du club » Musanganya

FC Renaissance

Polémique au sein du FC Renaissance, Antoine Musanganya, co-fondateur et cadre du club, a réagi au sujet de leur exclusion, avec Roger Nsingi au sein de l’équipe par le Comité Dirigeant.

Selon la  dite comité, Antoine Musanganya et Roger Nsingi sont excluent  pour non –paiement de cotisations et trahison envers le club.

Interviewé à ce sujet, Antoine Musanganya a carrément affirmé que ces accusations sont fausses et que Pascal Mukuna n’a pas qualité de les exclure de la gestion du club, puisque cette décision est une pure et simple violation des textes qui régissent le FC Renaissance.

Pour  Musanganya, cette exclusion est une histoire montée de toutes pièces pour les écarter simplement dans la gestion du club.

« Moi si je suis là, c’est pour l’unité du club, je ne voulais pas qu’on puisse entrer dans les histoires qu’on a vécu dans DCMP puisse se répéter dans Renaissance. C’est pourquoi j’ai réuni les sectionneurs et les amis lésés pour qu’on puisse faire comprendre au comité dirigé par Mukuna que l’unité prime, on devait tout faire pour l’unité de l’équipe. Et je continue à vous dire que Mukuna n’a pas qualité de suspendre ni Musanganya ni Nsingi », a-t-il indiqué

A quelques semaines du démarrage du championnat national, le Football Club Renaissance du Congo se plonge dans une polémique entre le président du club Pascal Mukuna et ses deux collaborateurs Antoine Musanganya et Roger Nsingi.

À LA UNE
Retour en haut