International › ACP

Finalisation d’un accord de paix entre le gouvernement congolais et le FRPI

Journaux paris ce matin à Kinshasa

La quasi-totalité de journaux parus mercredi, 22 janvier 2020 dans la capitale congolaise tournent leur attention sur la réunion de finalisation d’un accord de paix entre le gouvernement congolais et la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI).

Agence congolaise de presse (ACP) écrit que les membres de la Commission des lois du gouvernement ainsi que les experts des services publics de l’Etat ont tenu une réunion de finalisation d’un accord de paix entre le gouvernement et la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI), à la vice-Primature de justice, sous la direction du vice-Premier ministre, Célestin Tunda Ya Kasende. «Il a été question de finaliser un accord de paix entre le gouvernement et la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) parce que c’est un processus qui a commencé depuis le 18 janvier mais le gouvernement a considéré qu’une dernière lecture devait être faite par la Commission des lois», selon un extrait des propos de M. Tunda Kasende.

Dans la lutte contre l’insécurité à l’Ituri, Forum des As ajoute que cette réunion à laquelle ont participé la vice-Premier ministre en charge du Plan, Elysée Munembwe, le ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation, Azarias Ruberwa, le ministre de la Classe moyenne, PME et artisanat, Justin Kalumba, élargie aux responsables des services de sécurité et des experts, avait pour objectif de mettre la dernière main sur cet accord de paix tant attendu par les populations de la province de l’Ituri, dans la partie Nord-est de la RDC. « Il a été question, au cours de cette réunion, de finaliser l’accord de paix qui va être très prochainement signé entre le Gouvernement congolais et la Force de résistance patriotique de l’Ituri. Le Gouvernement a considéré qu’une dernière lecture devrait être faite par la commission de loi. C’est comme ça que nous avons pensé associer l’armée à travers ses officiers, des membres du Gouvernement qui sont là et des experts des services publics de l’Etat », note, de son côté, le confrère tirant un extrait des propos de Mme Elysée Munembwe.

Toujours dans ses colonnes, le journal de la 11ème rue Limete, signale que le PNUD est déterminé à appuyer la vision du vice-Premier ministre, Célestin Tunda Ya Kasende, juste après cette réunion, où M. Tunda Ya Kasende a accordé une audience à une délégation du PNUD. Le journal souligne qu’au centre de ces discussions, il a été question de penser sur la relance de la coopération entre cette agence du système des Nations-Unies et la vice-Primature à la Justice et Garde des sceaux. « Nous sommes venus féliciter le vice-Premier ministre Tunda Ya Kasende et lui souhaiter bonne année. Nous sommes surtout venus pour passer en revue un certain nombre de dossiers et voir comment l’on peut travailler ensemble et appuyer ses priorités. Nous avons un projet important de travail. Le moment venu, nous allons vous briefer là-dessus», fait savoir la déclaration du représentant résident du PNUD en RDC, Dominic Sam.

La Prospérité commente, de son côté, que cette recherche d’un climat apaisé en Ituri, est dans le souci du gouvernement congolais, de rétablir la paix sur toute l’étendue du territoire national, indiquant, par ailleurs, que le Gouvernement entend d’ores et déjà signer un accord de paix dans la province de l’Ituri avec la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI).



À LA UNE
Retour en haut