Elections 2018 › Présidentielle

Fermeture de 1000 bureaux de vote à Kinshasa : Nangaa a l’offensif dans les fiefs de l’opposition

Corneille Nanga

A deux jours de élections générales en RDC, la CENI assure n’avoir toujours pas suffisamment de machines à voter pour ouvrir l’ensemble des bureaux de vote prévus à Kinshasa.

L’opposition dénonce une nouvelle stratégie pour empêcher ses partisans de voter, alors que la capitale lui est réputée proche.

Après l’incendie de  l’entrepôt de la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI,  le porte-parole de cette institution d’appuis à la démocratie affirme que 8 000 machines à voter, sont parties en fumée, sur les 10 300 et quelques, il n’en restait donc plus que 2 300. Aujourd’hui, elle affirme en avoir réuni 9 000. En récupérant entre autres certaines machines dans le Haut-Katanga.

Mais, selon la CENI, ce n’est toujours pas assez pour les 7 939 bureaux de vote prévus dans la capitale. Résultat : elle a réduit le nombre de bureaux de vote de près de 14 %, soit 1 092 bureaux en moins.

Le rapporteur de la CENI, Jean-Pierre Kalamba assure que ça ne pose  aucun problème, citant cet exemple : au lieu de dix bureaux de vote dans une école, il n’y en aura que neuf. Au lieu de 600 électeurs par bureau, il y en aura 700. Mais là encore, pas de problème, assure la CENI : « Tous ceux qui seront dans la file d’attente pourront voter »,  a-t- il insisté.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut