Politique › Actualité

Félix Tshisekedi a présidé la réunion du CPVS en présence notamment d’Ilunkamba

Félix Tshisekedi

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi et le Premier ministre Sylvestre Ilunga se sont retrouvés en face-à face, au cours de la première réunion du Comité de pilotage du Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS), qu’il a présidée hier jeudi 6 août 2020, en présence d’autres membres de cette structure.

Même si les grandes lignes de cette rencontre n’ont pas été révélées, une source qualifiée contactée par  nos confrères du Forum des As, renseigne que les membres du Conseil ont reçu des instructions claires du Chef de l’Etat, en lien avec l’exécution de ses promesses électorales de novembre 2018, telles que figurées dans le Programme global du Gouvernement.

Après une année et demie du pouvoir au sommet de l’Etat, Félix Tshisekedi appui sur le bouton d’accélérateur de son Programme. Dit autrement, l’heure a sonné pour évaluer ce chronogramme, à l’aune duquel le peuple congolais juge l’action de son Président. Pour Félix Tshisekedi, il a donc été question au cours de cette première réunion du Comité de pilotage du CPVS, de procéder à une évaluation mi-parcours du chemin parcouru. Qu’est-ce qui est réalisé à ce jour ? Que reste-t-il à faire et quelles sont les stratégies mises en place pour atteindre le maximum de réalisations telles que prévues dans le Programme présidentiel.

Pour répondre à toutes ces questions, le Chef de l’Etat a donc reçu les différents points de vue des membres du Conseil présidentiel de veille stratégique. Entre autres, Jean-Baudouin Mayo, Elysée Minembue, Sele Yalaghuli. A ces membres du Gouvernement, s’ajoute le cerveau puissant et commandant en chef du CPVS, François Muamba.

 

 

 

 

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut