› Politique

Fayulu tient à une transition sans Joseph Kabila

Martin Fayulu, président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement.

Pour cet opposant, cela permettra d’éviter d’éventuelles instabilités qui pourraient intervenir au cas où le président reste au pouvoir après le 31 décembre 2017.

Le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (Ecidé) Martin Fayulu tiens à une transition sans Joseph Kabila. D’après lui, cela permettra d’éviter d’éventuelles instabilités qui pourraient intervenir au cas où le président Kabila reste au pouvoir après le 31 décembre 2017.

«Si à la fin de cette année, la situation reste en son état, le pays sera exposé à un chaos indescriptible. Pour l’éviter, la seule solution c’est la mise en place d’une transition de 12 à 18 mois, sans monsieur Kabila. En effet, ce dernier qui est à l’origine de la crise actuelle ne peut pas en même temps être pyromane et pompier. Surtout qu’il est devenu expert en stratégie pour gagner du temps afin de fatiguer le peuple congolais. J’insiste donc, si Kabila ne quitte pas le pouvoir à la fin de cette année, le pays sera plongé dans le chaos puisque le peuple ne se soumettra pas à son autorité. Forcément, une résistance s’établira» a déclaré Martin Fayulu, dimanche 17 décembre 2017.

«Le peuple congolais doit se mobiliser pour se réapproprier sa souveraineté confisquée  en s’appuyant sur l’article 64 de la constitution afin de rendre possible la mise en place d’un gouvernement de transition sans Kabila et  ainsi permettre l’organisation des élections crédibles et transparentes avec le concours des Nations Unies» a-t-il ajouté



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut