International › APA

Fait divers et société au menu de la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus mardi à APA traitent d’une diversité de sujets dominés par les faits divers et les questions sociales. « Au cœur de la mafia du Djoloff Band », titre L’Observateur à propos d’un trafic présumé de migrants dont cet orchestre musical sénégalais est accusé.

Après un « impressionnant stock de passeports trouvé chez Petit Mbaye », le journal note deux nouvelles arrestations et le déferrement au parquet de cinq mis en cause, sans compter que la célèbre chanteuse et lead-vocal de ce groupe, Viviane Chidid, est « dans le collimateur des enquêteurs ».

Faisant focus sur la criminalité faunique, Vox Populi indique qu’un « Algérien qui convoyait 131 perroquets tombe à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) ». Dans « deux petites valises embarquées en soute pour Alger », les oiseaux étaient achetés 10.000 FCFA l’unité au Sénégal et sont revendus à 150.000 FCFA à l’étranger, explique le quotidien.

Dans la région de Fatick (centre-ouest), c’est une « affaire de drogue » qui vire au drame, d’après Le Quotidien, notant qu’un mort est survenu « dans une bavure policière » et que sa « famille réclame justice ».

EnQuête montre « le calvaire des travailleurs » du BTP qui vivent dans des « conditions précaires », « au-delà des licenciements tous azimuts au CDE ».

Sur la surveillance des épidémies, surtout le coronavirus, l’administrateur général de l’Institut Pasteur de Dakar, Pr Amadou Sall, note dans Le Soleil que « notre système est performant ».

Dans le même journal, à propos cette fois des rapports de la Cour des comptes, le directeur général de l’ASEPEX, Dr Malick Diop, affirme avoir « tout fait dans les règles de l’art ».

Dans L’AS, la présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) « monte la garde » et trouve que « nous avons encore des progrès à faire en matière de bonne gouvernance ». Par ailleurs, souligne-t-elle, le président « demande l’application intégrale des recommandations des rapports de la Cour des comptes. Que chacun exerce par conséquent ses responsabilités ».

Sur les « élites disparues » telles Mamadou Dia et Cheikh Anta Diop, Walf Quotidien note que « le Sénégal (est) en mal de reconnaissance » vu que ces dernières sont « au rayon des oubliés ».

Lors de sa visite à Dubaï, le président Macky Sall « cède le port de Ndayane à DP World pour 1000 milliards FCFA », informe L’Observateur, soulignant que « l’accord a été signé vendredi dernier » dans la capitale émiratie : ce qui consacre « le retour en grâce du banni ».

A côté de cette infrastructure, Sud Quotidien revient sur la réalisation « à controverse » du Train express régional (TER) avec les polémiques sur le coût, la date de livraison, l’impact environnemental et l’utilité. Toutefois, « il n’y a aucune contradiction » selon Abdou Ndéné Sall de la Société nationale d’exploitation du TER (Senter).

En football, informe Record, le gardien international sénégalais Alfred Gomis, blessé au genou, va rester « sur le flanc deux à trois mois » là où le défenseur Lamine Sané, absent de la sélection depuis plusieurs années, déclare son « envie de revenir »



À LA UNE
Retour en haut