› Société

État de siège: une dizaine d’habitations cambriolées dans la seule nuit de mardi à Goma

Etat de siège
Ville de Goma
En plain état de siège, l’insécurité est montée d’un cran dans la ville de Goma, en cette période des festivités de fin d’année. Aucune nuit ne passe sans qu’un cas de vol, meurtre, kidnappings et autre ne soit signalé.

Dans la nuit de mardi, plusieurs maisons ont été visitées par des bandits armés aux quartiers Ndosho et Himbi ouest de la ville de Goma au Nord-Kivu.

« Les voleurs ont une fois de plus opéré dans l’avenue de la paix et dans l’avenue Baraka. Ils ont réussi à piller les biens de la population dans 10 habitations. Ils ont commencé à minuit dans l’avenue de la paix et 50 minutes plus tard ils sont allés opérer dans l’avenue Baraka. La police est arrivée en retard mais elle a su repousser les malfrats au niveau de l’avenue Baraka.  On venait de faire dix jours sans enregistrer des cas pareils mais comme nous sommes pendant des moments de fêtes, les bandits cherchent de l’argent çà et là. Si la population nous informe à temps, ça nous permet aussi d’alerter la police à temps réel pour intervenir » a témoigné Mutete Mwenyemali, chef de quartier Himbi.

Non loin de là, au quartier Ndosho, les voleurs ont également fait irruption, la même nuit, dans deux habitations qu’ils ont dévalisées avant de se volatiliser dans la nature.

Cette montée de l’insécurité sévit alors que l’état de siège décrété depuis mai dernier est toujours en vigueur. Des appels à la suppression ou la requalification de cette mesure exceptionnelle censée éradiquer l’insécurité se multiplient.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut