Politique › Actualité

Esclavage en Libye: la RDC rappelle son ambassadeur

Le sénateur congolais, Léonard She Okitundu Lundula à Kinshasa, le 11/08/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La décision intervient à la suite de la révélation de l’existence d’un marché aux esclaves africains près de Tripoli.

La République démocratique du Congo a annoncé mardi qu’elle rappelait son ambassadeur en Libye après la révélation de l’existence d’un marché aux esclaves africains près de Tripoli.

Kinshasa veut connaître « la situation réelle » en Libye et conduire au besoin « une mission de rapatriement » si des Congolais sont concernés, explique un communiqué du ministre des Affaires étrangères Léonard She Okitundu.

Le ministre souhaite « que la question migratoire soit prioritairement inscrite à l’ordre du jour du prochain sommet Afrique-Europe qui se tiendra à Abidjan ».

Le Burkina Faso a aussi rappelé son ambassadeur en Libye après la diffusion la semaine dernière du documentaire choc de la chaîne de télévision américaine CNN qui a révélé l’existence d’une vente aux enchères de migrants. Le Niger avait lui convoqué l’ambassadeur de Libye.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut