Société › Actualité

Éruption volcanique de Nyiragongo : l’ECiDe rejette la responsabilité au gouvernement qui n’a pas pris les mesures pour éviter cette catastrophe

Eruption volcanique
Le professeur Devos Kitoko secrétaire général de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDe), souligne que le président Martin Fayulu reste disposé à dialoguer avec tout le monde, mais sous les bons offices de la CENCO et de l’ECC  afin de trouver les solutions à apporter après les dégâts du volcan Nyiragongo.

Il sied de noter que, le Président national de l’ECiDe, Martin Fayulu Madidi se dit favorable à l’idée de Vital Kamerhe sur la convocation d’une réunion d’urgence entre les leaders politiques afin de trouver les solutions à apporter après les dégâts du volcan Nyiragongo au Nord-Kivu.

Pour Devos Kitoko, ce qui est arrivé à Goma doit être inscrit dans un cadre systémique. Ce dernier rejette la responsabilité au gouvernement qui, selon lui, n’a pas pris les mesures pour éviter cette catastrophe naturelle survenue dans la province du Nord-Kivu.

Signalons que, dans son communiqué rendu public le 24 mai  dernier, dont une copie est parvenue à notre rédaction,  le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) Vital Kamerhe, s’est dit disponible à participer par téléphone pour une gestion concertée des dégâts de l’Éruption volcanique de Nyiragongo.

Pour  des solutions à apporter à la population de Goma victime de cette catastrophe,  Vital Kamerhe propose à ce que tous les Chefs des corps, les députés nationaux et provinciaux, les sénateurs et les Gouverneurs puissent consentir pour l’amour de la patrie, la moitié des émoluments aliment le fonds de solidarité pendant une période déterminée.

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut