International › ACP

EPST : le gouvernement demande un approfondissement du rapport sur l’identification de Nouvelles unités

Willy Bakonga

Le Conseil des ministres tenu vendredi dernier, par vidéoconférence sous la direction du Président de la République, Félix Tshisekedi, a, après débat, demandé un approfondissement de la réflexion sur le rapport final sur l’identification de Nouvelles unités « NU » autour du Premier ministre, avec le vice-Premier ministre, ministre du Budget et le ministre des Finances, ainsi que d’autres ministères concernés.

Selon le porte-parole du gouvernement et munistre d’Etat, ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique a sollicité la contribution du gouvernement de l’ordre de USD 211.000 en vue de bénéficier des fonds de la Banque mondiale en contrepartie.

Pour rappel, dans le cadre de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement, le gouvernement de la République a décidé de payer tous les enseignants « NU » après leur identification et ce, conformément aux instructions du Président de la République. Une commission avait été mise en place, avec le concours de la Banque mondiale, pour procéder à l’identification des Nouvelles Unités (NU). Après l’op »ration d’indentification, 144.944 enseignants « NU » sont éligibles à l’intégration pour 10.906 établissements.

Par contre, 249.748 enseignants « NU » n’ont pas rempli les critères soit parce qu’ils travaillent dans des établissements fonctionnant avec de faux arrêtés, soit dans des écoles locataires; soit dans des écoles avec un nombre limité de locaux, soit encore parce que des dossiers doivent être complétés. Les établissements concernés, indique-t-on, sont ceux des enseignants dont la mécanisation a été suspendue en 2014. Au final, les cas qui ont été pris en compte sont ceux allant de 2014 à 2018.

Source: ACP



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut