› Société

Elections : une organisation citoyenne menace exige la publication des résultats

La Nouvelle Dynamique de la Société civile (NDSCI), entend manifester si la commission électorale nationale indépendante, ne proclame pas les résultats dans les 72 heures.

La NDSCI donne un ultimatum de 72 heures à la commission électorale nationale indépendante. Cette organisation envisage d’entamer une série de manifestations sur terrain si la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne publie pas les résultats des élections.

« La NDSCI civile exige la publication des résultats provisoires par la CENI dans les 72 heures et dans le respect strict de la vérité des urnes. En cas de la non-publication des résultats provisoires dans les 72 heures, la NDSCI invite la population à observer une désobéissance civile totale », fait savoir la structure citoyenne dans un communiqué rendu public le 6 janvier dernier.

L’on se souvient que peu de temps avant la déclaration de la NDSCI, le président de la CENI, Corneille Nangaa, a ramené à une date ultérieure la publication des résultats provisoires des élections du 30 décembre dernier. Un retard que Nangaa justifie par la lenteur que connait la commission dans la compilation des résultats de chaque bureau de vote sur l’étendue du pays.

«La NDSCI appelle la population congolaise à demeurer vigilante et prête à des actions de grandes envergures qui pourraient être lancées très bientôt au cas où les résultats publiés ne correspondaient pas à la vérité des urnes telles que connue par l’ensemble de la population congolaise », ajoute la structure dans son communiqué.

Video

Vos paris sportifs
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut