Société › Actualité

Élections : « la CENI n’a ni qualité ni compétence de priver une partie de la population congolaise de voter» (CLC)

Le Comité Laïc de Coordination

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) a condamné la décision de la CENI de reporter, au mois de mars 2019, les élections à Beni, Butembo et Yumbi.

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 27 décembre 2017, le CLC considère que la « Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), n’a ni qualité ni compétence de priver une partie de la population congolaise de voter ». Les laïcs catholiques soutiennent que rien ne justifie « cette décision illégale, unilatérale et improvisée ».

Pour cette organisation reconnue par l’Église catholique, cette décision a été programmée et est porteuse de conséquences imprévisibles.

« La CENI doit savoir que cette accumulation de frustrations suite à des comportements inacceptables ne détournera pas la population de sa détermination d’aller dans son ensemble aux élections, le dimanche 30 décembre 2018. Toute fuite en avant est désormais sans objet », lit –on dans le communique de CLC.

À LA UNE
Retour en haut