Elections 2018 › Présidentielle

Élections : « Il y a des endroits où le dépouillement s’est fait sans observateurs (Abbé Benoit Mukwanga)

CENCO

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO),  déplore le fait que ses observateurs ont été interdits  d’accéder à certains bureaux de vote à Lubumbashi .

« Nous regrettons le fait qu’on ait expulsé nos observateurs et certains témoins dans certains bureaux de vote ici à Lubumbashi. C’est à la Commission nationale d’en tirer les conclusions selon les rapports que nous leur envoyons » a expliqué l’abbé Benoit Mukwanga.

Jusqu’à mardi certains observateurs ne pouvaient pas faire l’heure travail.

« Nos observateurs sont passés ce mardi encore. Ils n’ont pas eu accès à ces bureaux-là parce qu’il y avait des policiers qui n’ont pas permis qu’ils entrent pour vérifier ce qui se passe à l’intérieur. Certains bureaux affichent, d’autres n’affichent pas. Après on expulse les témoins et les observateurs. Que peut-on tirer comme conclusion ? On attend jusque-là. Nos observateurs qui sont passés pour demander les résultats n’ont pas eu ces résultats parce qu’on leur a dit : « non, on n’a pas encore affiché, attendez qu’on affiche et vous aurez les résultats ». Il y a des endroits où le dépouillement s’est fait sans observateurs. C’est un fait, oui », a t-il ajouté.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut