› Politique

Elections : 18 aéronefs mis à la disposition de la CENI

Image d'illustration

Un Iliouchine, un DC 8, deux Antonov 26, deux Antonov 72, trois Boeing 727, un Boeing 737 cargo, un Boeing 737 passager et sept hélicoptères ont été mis à la disposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante.

« Toutes les dispositions ont été prises pour que le processus électoral soit pris effectivement en charge sur ressources propres. Aujourd’hui, je dois exprimer particulièrement ma satisfaction de voir que les ressources que nous avons obtenu au prix de beaucoup de sacrifice produisent des effets. Quand je vois l’arsenal déployé ça me réconforte. Je dis que vive la démocratie », a dit Henri Yav Mulang, ministre des Finances, à l’aéroport international de N’djili, à l’occasion de la cérémonie organisée à cet effet. Corneille Nangaa, président de la CENI, a, pour sa part, réaffirmé que le calendrier électoral sera respecté. Pour ce faire, grâce aux matériels roulants et volants présentés ce lundi 29 octobre 2018 au siège de la CENI et à l’aéroport international de N’djili, le déploiement des matériels devrait commencer.

 

Crispin Atama Tabe, ministre de la défense a affirmé ce lundi 29 octobre 2018 que tous les matériels roulants et volants mis à la disposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) retourneront à la base logistique des FARDC à la fin des opérations électorales. « Ce n’est pas la première fois que l’armée appuie les élections en RDC. Elle l’a fait en 2006 et en 2011 et tout récemment avec l’enrôlement. Ces matériels appartiennent à l’Armée. Il va sans dire qu’après les élections, ils vont retourner à la base logistique des forces armées de la RDC », a-t-il dit à l’occasion de la remise des matériels roulants et volants à la CENI.

Il a également annoncé l’arrivée d’un autre lot de matériels par la partie Est du pays. «  J’ai reçu mandat de la part du chef de l’Etat de mettre à la disposition de la CENI ces matériels composés essentiellement de 150 camions pour desservir la partie ouest du pays ainsi que des aéronefs. D’ici 15 jours, 150 autres véhicules viendront par l’Est pour desservir l’Est et le centre du pays. C’est une question de souveraineté », a-t-il ajouté.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut