Politique › Partis politiques

Election 2018 : le PPRD soutient la candidature de Joseph Kabila

Les cadres du PPRD

Au cours d’un colloque organisé à Dar-es-Salam par le parti communiste chinois, Kambere représentant du PPRD est revenue sur l’éligibilité de joseph Kabila

Le secrétaire général adjoint du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), qui a pris part à cette conférence, a fait savoir dans une interview que, le régime de légitimation du mandat de l’élection présidentielle en RDC, est interpréter par les articles : 5, 70, 71 de la constitution.

« Lorsque l’article 5 dit que la souveraineté nationale appartient au peuple congolais et que tout pouvoir émane du peuple et que le suffrage doit être universel, égal et direct, cela doit s’étendre à l’article 70 qui stipule que le mandat du président de la République est de 5 ans renouvelable une seule fois. Ça veut dire que ce mandat qui est de 5 ans pour qu’il soit dit renouvelé, il doit être de la même nature, même espèce et du même caractère », a fait savoir Ferdinand Kambere.

« Mais avec la révision de 2011, on se rend compte que le mandat que J. Kabila a brigué en 2006 était un mandat de 5 ans certes, mais obtenu sous la légitimation qui a la fourchette des 51% ou plus, soit à la majorité absolue. En 2011, la fourchette de l’élection présidentielle passe de la majorité absolue à la majorité simple. Ça devient certes un mandat de 5 ans du chef de l’État mais d’une autre espèce », a –il poursuivi.

S’agissant de manifeste des universitaires et ultimatum de CLC, Kambere appelle plutôt les congolais à la préparation des élections. « Au lieu d’appeler le peuple dans la rue, ils n’ont qu’à se préparer pour aller à la rencontre du souverain primaire qui est le peuple, ou aller devant la Cour Constitutionnel s’ils estiment que Kabila n’a pas droit à un troisième mandat, au cas où il déposait sa candidature », a-t-il indiqué.

Selon le PPRD, le troisième mandat de Joseph Kabila est constitutionnel. « Nous, comme PPRD nous soutenons cette hypothèse-là. Il a encore ce droit parce que c’est conforme à notre Constitution. Et nous n’interprétons pas une Constitution d’un autre pays où d’autres personnes ».

Il était question pour les participants à ce colloque, d’apporter des solutions réelles et efficaces aux problèmes des africains.

Concernant la candidature de Kabila, le peuple congolais pourrait être fixé ce 19 juillet,  parce que le chef de l’Etat fera un discours sur l’Etat de la nation devant les élus du peuple.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut