Société › Actualité

Monsengwo appelle l’opposition à travailler sur fonds d’un programme commun

Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya archevêque métropolitain de Kinshasa

Le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya a prodigué des conseils à Adolphe Muzito candidat à la magistrature suprême du 23 décembre prochain.

Les deux hommes ont échangés sur le processus électoral en cours, notamment sur la machine à voter et la candidature commune de l’opposition.
« Je voulais qu’on ait un échange sur la situation politique de notre pays, comment lui voit l’horizon par rapport à toutes les difficultés liées à la machine à voter qui est récusée par tout le monde, et en ce qui concerne le fichier électoral. Il m’a donné sa vision et il m’a prodigué des conseils […]. Il nous a conseillé d’être démocrate, pacifique, mais de porter toujours la revendication quand c’est nécessaire. Tout cela doit se faire dans le dialogue et dans la paix », a affirmé Adolphe Muzito, candidat à l’élection présidentielle après sa rencontre mercredi avec le cardinal Laurent Monsengwo.

Suspendu de Parti lumumbiste unifié le (PALU), l’ancien Premier ministre Adoplhe Muzito s’est porté candidat indépendant à l’élection présidentielle. Il a rencontré plus d’une fois le cardinal Monsengwo dans un passé récent. Mercredi, les deux personnalités ont aussi abordé la question de la candidature commune de l’opposition à l’élection présidentielle.

« En ce qui concerne l’unité de l’opposition, il nous a encouragés à travailler ensemble sur fonds d’un programme commun afin que sur cette base, on puisse choisir l’un de nous qui pourrait mieux porter ce projet. Mais aussi travailler de manière à avoir une majorité parlementaire pour que le candidat Président de la République qui va gagner puisse avoir la majorité pour former le gouvernement », a détaillé Adolphe Muzito.

À LA UNE
Retour en haut