Politique › Institutions

Election 2018 : les candidats invalidées par la CENI saisi la cour constitutionnelle

La Cour Constitutionnelle

Antoine Gizenga et  Samy Badibanga invalidés par la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI), ont officiellement saisi la Cour Constitutionnelle ce lundi 27 août

48h après l’invalidation de leurs candidatures à la magistrature suprême  du 23 décembre prochain, le secrétaire général et chef du PALU Antoine Gizenga ainsi que le député national Samy Badibanga, ont saisi la Cour Constitutionnelle, pour contester la décision de la CENI.

Pour s’y faire, ce sont les collectif des avocats de deux candidats précités, qui ont déposé cet avant-midi les requêtes de leurs clients respectifs Gizenga et Badibanga.

Les deux hommes n’ont pas voulu perdre assez du temps, sur les 11 jours qu’ils disposent selon la loi, pour faire valider leur candidature.

Sur place, une présence  remarquable de quelques militants du Parti Lumumbiste Unifié  PALU venus accompagner les avocats de leur secrétaire général.

Rappelons tout de même que Samy Badibanga a vu sa candidature être invalidée pour défaut de nationalité d’origine et Antoine Gizenga pour défaut de qualité du signataire des formulaires de mandat et d’investiture.

Video

Vos paris sportifs
1xbet
À LA UNE
Retour en haut