International › APA

Economie et politique au menu des quotidiens marocains

La gestion de la hausse des prix par le gouvernement et la politique africaine du Maroc sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus ce vendredi.+Aujourd’hui Le Maroc+, qui revient sur la gestion de la hausse des prix par le gouvernement, écrit que dans un contexte international marqué par la hausse des cours des matières premières, l’Exécutif a décidé de déployer les moyens nécessaires pour assurer la stabilité des prix des produits subventionnés et limiter l’impact de la hausse des prix sur le pouvoir d’achat des citoyens.

Les chiffres sont, en effet, édifiants: les tarifs du gaz butane, du sucre et de la farine sont restés intacts malgré une hausse vertigineuse des prix sur le marché international, relève la publication.

Aussi, le gouvernement avait décidé d’octroyer une aide directe aux professionnels du transport routier pour minimiser l’impact sur le prix final des marchandises, ajoute-t-il

Ces mesures décidées par les autorités gouvernementales au cours des derniers mois ont permis de maîtriser la hausse du taux d’inflation au cours des premiers mois de l’année 2022 alors que la hausse a été plus significative sous d’autres cieux, relève-t-il.

+L’Economiste+, qui s’attarde sur la politique africaine du Maroc, écrit que le Royaume a réussi à réactiver le dialogue des pays africains atlantiques, une réunion ministérielle qui a connu la participation de 21 pays et a été couronnée par la publication de la déclaration de Rabat.

Dans ses relations avec les pays africains, le Maroc a toujours privilégié la logique du win-win et le partenariat sud-sud, contrairement aux anciens colonisateurs, plus motivés par le gain immédiat et la surexploitation des ressources naturelles, constate le quotidien.

Aujourd’hui, l’une des premières pierres de la construction de cet ensemble a été l’installation d’un dialogue politique et de sécurité, du fait que les pays ayant en commun l’Atlantique sont dans l’obligation de se concentrer sur des thématiques centrales qui représentent des défis communs.

Face à des challenges, tels que la lutte contre le terrorisme, la criminalité transnationale, le trafic des migrants, la piraterie et la prise d’otage en mer, il est impératif de travailler sur les synergies constructives pour produire des réponses communes et proactives, estime-t-il, appelant à saisir les opportunités qui génèrent de la valeur ajoutée avec des secteurs porteurs comme notamment l’économie bleue, la connectivité maritime, ou encore l’énergie.

D’ailleurs, le tracé du pipeline pour le transport du gaz naturel du Nigéria au Maroc transite par ces contrées, avant de pointer l’Europe, un schéma qui devra générer de la prospérité pour tout ce monde, rappelle-t-il.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut