› Santé

Ebola : une patiente meurt après avoir refusé le vaccin

Image d'illustration

Le cas confirmé de Beni est la fille d’un cas confirmé décédé au Centre de Traitement d’Ebola de Beni le 22 septembre 2018.

Selon la note du ministère de la santé, la famille avait refusé le suivi et la vaccination. La fille est décédée. Du 24 au 30 septembre 2018, Beni a enregistré quatre décès. Le cas confirmé de Komanda est un homme faisant partie de la famille de Ndindi à l’origine de la résistance dans la ville de Beni.  « Certains membres contaminés de cette famille avaient causé la propagation du virus à Butembo et Tchomia en refusant le suivi et les recommandations des autorités sanitaires. Après le décès du premier cas confirmé à Tchomia, qui était sa belle-sœur, il a fui à Komanda. Il a été retrouvé hospitalisé dans un poste de santé de Komanda. Il sera transféré au centre d’isolement de Tchomia et le poste de santé sera entièrement désinfecté », rapporte le ministère.

Depuis le début de la campagne (ciblée) le 8 août 2018, 13.208 personnes ont été vaccinées, dont 4.207 à Mabalako, 4.095 à Beni, 1.632 à Mandima, 1.193 à Katwa, 944 à Butembo, 270 à Masereka, 260 à Tchomia, 257 à Bunia, 164 à Komanda, 121 à Oicha et 65 à Kinshasa (personnel médical à déployer). Au total, 161 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 129 confirmés et 32 probables. Sur les 129 confirmés, 73 sont décédés et 45 sont guéris. 9 cas suspects sont en cours d’investigation

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut