› Santé

Ebola : l’OMS salue la fin de la neuvième épidémie

Vaccin contre le Virus Ebola

L’Organisation mondiale de la santé se félicite suite à l’annonce mardi la fin de l’épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur, où elle a fait 33 morts sur quelques 54 cas confirmés.

Déclarée depuis le 8 Mai 2018, l’épidémie à virus Ebola “a été endiguée grâce au travail infatigable des équipes locales, à l’appui des partenaires, à la générosité des donateurs et à la direction efficace du Ministère de la santé. C’est ce type de leadership, associé à une étroite collaboration des partenaires, qui sauve des vies”, a déclaré dans un communiqué le directeur de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le responsable sanitaire qui est revenu mardi soir à Kinshasa avec ses équipes régionales, a rehaussé de sa présence lors d’une réception organisée par l’OMS en vue de remercier les partenaires affiliés à la riposte. Dans la province de l’Equateur, Ebola touchait quatre agglomérations dont le chef-lieu Mbandaka de plus d’un million d’habitants. “Dès le départ, nous nous étions préparés au pire des scénarios”, a déclaré le ministre de la santé Oly Ilunga annonçant la fin de l’épidémie. Le dernier cas confirmé d’Ebola est sorti guéri du centre de traitement d’Ebola de Bikoro le 12 juin 2018. 21 personnes ont survécu à la maladie et se sont regroupées au sein de l’Association Nationale des Vainqueurs d’Ebola, selon l’autorité sanitaire. Les inquiétudes étaient grandes face à la possibilité de propagation de la maladie aux pays voisins notamment le Congo qui partage le fleuve Congo avec la RDC.

Réaction Rapide

L’agence onusienne basée à Genève Dans sa communication a rappelé avoir débloqué 2 millions de dollars de son Fonds de réserve pour les situations d’urgence, et déployé une équipe pour augmenter les moyens de riposte sur place dans la province de l’Equateur. “L’OMS a agi avec rapidité et efficacité”, s’est félicité la Directrice Afrique de l’OMS, Dr Matshidiso Moeti qui fait de la délégation qui séjourne depuis mardi soir dans la capitale congolaise. Plus des trois quarts des 360 personnes déployées pour la riposte venaient de l’Afrique, a-t-elle précisé. Pour riposter à cette résurgence d’Ebola, les équipes sanitaires ont administré, pour la première fois un vaccin à 3.300 personnes, afin de “briser la chaîne de transmission dans la communauté”. La Huitième épidémie s’était déclarée à Aketi, dans une zone isolée de la province de Bas-Uélé dans le Nord-est du pays. Rapidement circonscrite et maîtrisée, elle avait officiellement fait 4 morts. Ebola apparue pour la première fois en 1976 en RDC, tire son nom d’une rivière située près du village de Yambuku dans la province de l’Equateur. “Avec cette riposte efficace au virus Ebola, le gouvernement et les partenaires devraient se sentir plus confiants dans leur possibilité de vaincre aussi les autres grandes épidémies touchant le pays comme le choléra et la poliomyélite”, a enjoint le chef de L’OMS.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut