› Santé

Ebola : les étudiants de Beni s’érigent contre l’épidémie

Image d'illustration

Les étudiants des universités et instituts supérieurs ont manifesté le jeudi 25 octobre 2018 dans les rues de la ville de Beni pour lancer la campagne « Ebola Pas Chez Moi ».

Pendant près de 2 heures, les étudiants ont sillonné les zones de la ville dans lesquelles des poches de résistance avaient été enregistrées afin de convaincre les habitants de ces zones de collaborer avec les équipes de la riposte, rapporte le ministère de la Santé. La campagne « Ebola Pas Chez Moi », invite les populations à respecter les mesures de préventions et recommandations sanitaires afin de mettre fin à la propagation du virus d’ici fin novembre. A travers cette marche, ils ont également exprimé leur soutien aux actions de la riposte contre l’épidémie d’Ebola qui a déjà fait 162  morts dans la région dont 62 dans la ville de Beni, devenue nouvel épicentre de cette dixième épidémie d’Ebola, déclarée en République Démocratique du Congo  depuis 1976.

Le Dr Ndjoloko Tambwe Bathé se trouvait dans la foule. C’est lui  qui coordonne la riposte contre l’épidémie. Ce dernier  a retrouvé les étudiants au point d’arrivée qui était  le stade de Kalinda, pour les féliciter et les encourager dans cette initiative.  « J’espère que cette implication des étudiants permettra de lever les résistances, parfois entretenues par les jeunes des quartiers dans certains foyers actifs de la ville« , a-t-il déclaré.

Déclarée depuis le 1er août dernier, cette première épidémie d’Ebola déclarée en zone de conflit armé, présente un risque, national et régional, « très élevé » de propagation, mais  ne représente pas « pour l’instant » une urgence sanitaire de portée internationale, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui a conclu que cette épidémie. La barre des 100 cas confirmés a été dépassée, lundi, à Beni (Nord-Kivu) où les activités de vaccination évoluaient au ralenti suite à l’insécurité.

 

À LA UNE
Retour en haut