› Santé

Ebola: la barre des 100 victimes franchie

Ebola continue de faire des victimes en RDC.

L’épidémie d’Ebola a fait sa centième victime, a annoncé le ministère de la santé dans un communiqué  ce dimanche 23 septembre 2018.

118 personnes sur les 148 frappées par une fièvre hémorragique dans la région ont été confirmées comme étant porteur du virus,  selon un communiqué du ministère de la santé. D’après la même communication qui annonce 100 morts des suites d’Ebola, 69 seulement sont des cas confirmés.   L’actuelle épidémie d’Ebola a été officiellement déclarée le 1er aout dernier, une semaine après la fin d’une autre épidémie qui avait fait 33 morts dans la province de l’Équateur (nord-ouest du pays). Vendredi dernier, le virus a fait un mort à Tshomia, une localité située sur les rives du lac Albert à la lisière entre la RDC et l’Ouganda.

La RDC fait face à sa dixième épidémie Ebola depuis 1976 sur son sol, mais c’est la première fois que le virus sévit dans une zone de conflit armé. La situation sécuritaire dans la région reste préoccupante. Ce dimanche 23 septembre, les équipes de la riposte ont suspendu temporairement les activités de terrain  y compris la vaccination contre la maladie à virus Ebola, le suivi de contacts et la sensibilisation après que les rebelles ougandais des forces démocratiques alliés (ADF) ont attaqué la ville de Beni samedi soir. Dix – huit (18) personnes dont 14 civils et 4 soldats ont été tués lors d’affrontements, d’après un décompte fait par l’armée et la société civile. Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance  (Unicef) et ses partenaires ont indiqué avoir répertorié 155 enfants orphelins ou non accompagnés suite à l’épidémie actuelle.

À LA UNE
Retour en haut