International › APA

Drépanocytose : 6000 cas détectés à la naissance chaque année en Côte d’Ivoire

Pas d'image

Quelque 6000 cas de drépanocytose sont détectés à la naissance, chaque année, en Côte d’Ivoire, a appris APA, à la faveur de la journée mondiale de lutte contre cette pandémie, célébrée, mercredi, au centre culturel américain de l’ambassade des Etats-Unis à Abidjan par la Fondation LYA « vivre avec la drépanocytose » (FLVD).Considérée comme l’une des premières maladies génétiques au monde, la drépanocytose a un impact physique, psychologique et social sur les malades et leurs femmes. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 120 millions de personnes dans le monde  soit environ 5% de la population est affectée par la maladie.

« En Côte d’Ivoire, la prévalence est de 14 % du trait AS avec 4% de forme majeure et on dénombre 6000 cas détectés chaque année à la naissance dont 60 à 70% meurent avant l’âge de 5 ans », a précisé la Fondation LYA lors de la remise de prix du meilleur du concours de meilleur slogan et logo de lutte contre la drépanocytose.

Ce concours de Logo et Slogan destiné aux enfants de CM2 qui a vu s’affronter une quinzaine d’écoles primaires publiques et privées du district autonome d’Abidjan, visait à mieux faire connaître la maladie et à initier une réflexion sur la représentation de la drépanocytose auprès des enfants.

« Au-delà de la compétition, ces élèves ont apporté leur contribution à la sensibilisation à la Drépanocytose par une culture civique dans leurs milieux scolaire et familial ainsi qu’au sein de la population », a indiqué Mme Pacy Kadio-Moroko, Secrétaire générale de la Fondation LYA.

Le Dr Valéry Aduéni, directeur du programme national de la lutte contre les maladies non transmissibles a quant à lui souligné l’importance de « se mettre ensemble pour créer une véritable synergie en faveur de la prise en charge de la drépanocytose » en Côte d’Ivoire, car « l’élève drépanocytaire est en droit de bénéficier d’une éducation dans des conditions d’égalité de chances », a, encore fait remarquer Mme Moroko.

Depuis sa création en 2013, la FLDV, une organisation privée à but non lucratif, a initié plusieurs activités avec pour objectif de renforcer l’information et la sensibilisation sur la drépanocytose et développer des initiatives pour mobiliser des ressources et déployer des projets pour participer au renforcement de capacité pour la prise en charge des malades.

La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire. En clair, la maladie est transmise par l’un ou les deux parents, elle n’est bien entendu pas contagieuse. Elle se manifeste avant l’âge de deux ans, entre 12 et 18 mois et se caractérise par un ictère (ou jaunisse), un teint pâle, des douleurs abdominales une anémie…

 

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut