Eco et Business › Energie

DRC-Africa Business Forum : la RD Congo va jouer un rôle clé dans la transition énergétique mondiale

Clôture de DRC-Africa Business Forum
DRC-Africa Business Forum
Les assises de DRC-Africa Business Forum, ouvertes mercredi à Kinshasa, se clôturent ce jeudi 25 novembre 2021. Organisés en partenariat avec la commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA). Cette rencontre est placée sous le thème « Développer une chaîne de valeur régionale autour de l‘industrie des batteries électriques et un marché des véhicules électriques et des énergies propres ».

Albert Yuma, Président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), espère que les retombées des travaux de DRC-Africa Business Forum, seront bénéfiques pour tout le monde. Le patron de la FEC a lors de sa prise de parole,  insisté sur le fait que le développement industriel de la chaîne de valeur des batteries et véhicules électriques se fasse avec les entreprises africaines.

«Il est impératif que le développement industriel de la chaîne de valeur des véhicules électriques se fasse avec les entreprises africaines. Cela veut dire afin que mon propos soit absolument clair que les entreprises qui seront impliquées à toutes les étapes de la chaîne de valeur devront être majoritairement à capitaux africains », a souhaité le  Président de la FEC.

L’ancien directeur général de la Gecamin estime que pour ce nouveau projet, les choses doivent changer. « Il faut que les choses changent », lance-il, rappelant le vœu du président congolais Félix Tshisekedi de faire « du sujet du rééquilibrage du partage des revenus de nos ressources naturelles et notamment dans le secteur minier un des axes forts de son action et ce forum aujourd’hui en est un bel exemple ».

Il sied de signaler que, le DRC-Africa Business Forum, qui a débuté hier en présence du président zambien Hakainde Hichilema, de délégués de plusieurs pays (Maroc, Gabon…) ainsi que d’organisations internationale notamment la Commission économique pour l’Afrique (CEA) et la Banque africaine de développement (BAD). Des firmes spécialisées comme Tesla, Bosch, Panasonic, etc. sont également représentées.

Le ministre des Finances Nicolas Kazadi a, à l’ouverture des travaux de ce Forum,  invoqué l’impact macroéconomique, fiscal et social de la nouvelle industrie des batteries et véhicules électriques en RDC. À en croire l’argentier congolais, les impacts positifs de ce projet sont multiples et pourraient contribuer à accélérer la croissance économique, diversifier l’économie, augmenter les recettes publiques, réduire la pauvreté au pays.

Pour rappel, les travaux  de deux jours de DRC-Africa Business Forum, a pour objectif  principal de Développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries et un marché des véhicules électriques et des énergies propres mais aussi de rassembler des parties prenantes en vue de dialoguer, d’identifier les opportunités et de faciliter les investissements pour augmenter la part de l’Afrique dans la chaîne de valeur des batteries, des véhicules électriques et des énergies propres.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut