Politique › Justice

Procès100 jours : les demandes de liberté provisoire pour Kamerhe et Jammal, la décision attendue ce samedi

Vital Kamerhe, et Samih Jammal

Le prévenu Vital Kamerhe, et Samih Jammal, en détention à la prison de Makala, attendent toujours d’être fixés sur leurs demandes de mise en liberté provisoire.

Jeudi soir, la cause de l’affaire principale était renvoyée au 11 juin pour plaidoirie. Le tribunal a tenu, dans la soirée, une chambre du conseil sur les demandes de mise en liberté provisoire. L’affaire est prise en délibéré. La décision pourra intervenir dans les 48 heures. Les différentes parties ont quitté la prison centrale de Makala à minuit.

« Nous sommes aussi en matière des droits de l’homme. Je voudrais comprendre pourquoi les autres ont le droit de partir et de revenir et pas le prévenu qui a respecté la justice depuis Limete jusqu’ici. Et mon comportement en prison vous pouvez poser la question. Est-ce je suis déjà condamné d’avance? Ça inquiète », s’était plaint Vital Kamerhe à la barre jeudi 4 juin dernier.

Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, estime qu’il n’y a pas de raison qu’il soit maintenu en détention.

« Quand on m’a envoyé en prison, c’était pour confrontation. Il n’y a eu que deux confrontations. Maintenant, on nous emmène des témoins qui sont préparés. On a l’impression qu’on est une victime expiatoire. Est-ce que je suis déjà condamné d’avance? », avait-il dit.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut