Société › Actualité

D.Trump impose aux congolais le versement d’une caution de 15 000 USD avant de voyager aux États-Unis

Donald Trump

Une caution de 15 000 dollars pour voyager aux États-Unis imposée à 15 pays africains y compris la République Démocratique du Congo. Cette mesure, liée à la mise en place de nouvelles règles temporaires sur les voyages sera effective dès le 24 décembre prochain.

Pour le département d’État américain, « le programme pilote de six mois qui vise les visas de tourisme et d’affaires, aura un effet dissuasif sur ceux qui dépassent la durée de leur visa aux États-Unis ».

Parmi ce 15 pays africain se trouvent : L’Angola, le Burkina Faso, le Tchad, la République démocratique du Congo (RDC), Djibouti, l’Érythrée et la Gambie, la Guinée-Bissau, le Liberia, la Libye, la Mauritanie, le Soudan, Sao Tomé-et-Principe, le Cap-Vert et le Burundi font partie des pays africains concernés.

Le président Donald Trump avait dès son élection en novembre 2016, martelé que les restrictions en matière d’immigration seraient au cœur de son mandat. Il faut dire que son prochain départ de la Maison-Blanche ne semble pas avoir entraîné un assouplissement en la matière.

Il sied de signaler que le nouveau locataire de la Maison blache  Joe Biden, a promis de revenir sur presque tous les changements réalisés par son prédécesseur Donald Trump. Mais détricoter la politique de Donald Trump en matière d’immigration avec le congre en majorité républicain,  risque de prendre des mois, voire des années.

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut