Eco et Business › Finance

Doing business 2018 : deux places de plus pour la RDC

Vue de l’hôtel du gouvernement dans la commune de la Gombe à Kinshasa, le 15/05/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Après cinq années consécutives de stagnation, la RDC passe de la 184ème à la 182ème place.

La République démocratique du Congo a amélioré sa place dans le classement Doing business 2018. Selon ce classement de la Banque mondiale publié mardi 31 octobre, la RDC gagne deux places.

Après cinq années consécutives de stagnation, la RDC passe de la 184ème à la 182ème place.

Pour l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), les deux places gagnées par le RDC sont le résultat d’un travail laborieux entrepris par le gouvernement et son organe technique. Ce travail de communication a consisté depuis 2016 à mettre à la disposition du public, national et international, les avancées opérées par la RDC, mais qui n’étaient pas valorisées.

Doing business en bref

Le Doing business est un instrument mis en place par la Banque Mondiale pour mesurer les facilités à faire les affaires dans un pays. Il s’applique dans 190 économies du monde.

Les indicateurs présentés et analysés dans le rapport Doing business, dix au total,  évaluent la réglementation des affaires et la protection des droits de propriété, ainsi que leurs effets sur les entreprises, plus particulièrement sur les petites et moyennes entreprises nationales.

Ces indicateurs permettent de déterminer par exemple le nombre de procédures nécessaires pour créer une entreprise ou pour enregistrer un titre de propriété commerciale. Et au sujet de la création des entreprises, la RDC a gagné beaucoup de points. Sa procédure est passée de plus de 72 à 3 jours.

Sur les 54 économies africaines cotées, l’Ile Maurice, le Rwanda et le Maroc viennent en tête du classement. L’Ile Maurice est première en Afrique et 25ème au monde, le Rwanda est deuxième en Afrique et 41ème au monde. Le Maroc est troisième en Afrique et 69ème au monde même s’il a perdu une place.

Le Sud Soudan, l’Erythrée et la Somalie ferment la marche.

Video
À LA UNE
Retour en haut