Politique › Institutions

Deux propositions de loi jugées recevables à l’Assemblée nationale

La première porte sur l’institution du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre et la seconde porte sur la révision de la loi de 2004 sur le fonctionnement des partis politiques.

Deux propositions de loi ont été jugées recevables à l’Assemblée nationale, ce mardi 24 octobre 2017. La première porte sur l’institution du Conseil national de suivi de l’accord de la Saint Sylvestre (CNSA) et la seconde porte sur la révision de la loi de 2004 sur le fonctionnement des partis politiques. Ces deux propositions de loi sont envoyées en commission pour enrichissement.

Parlant de la proposition de loi du député Robert Payisayo sur le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), il devait  être analysée vendredi 20 octobre. Mais une délégation de présidents des groupes parlementaires de l’opposition a estimé qu’il s’agissait d’un plagiat de la proposition retirée par le député Grégoire Mirindi. L’auteur de la proposition a répondu aux préoccupations des députés. Cette proposition de loi, une fois adoptée, donnera un fondement juridique au CNSA.

A propos de la proposition de loi sur le CNSA

Le député Grégoire Mirindi avait retiré le 25 septembre dernier la proposition de loi organique portant institution, organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) du 31 décembre 2016. Il avait fait ce retrait à quelques heures de la plénière, expliquant qu’il n’est plus opportun d’instituer une institution appelée à disparaître dans moins de trois mois.

Dans sa lettre adressée au bureau de la chambre basse du Parlement, l’auteur de cette proposition de loi avait motivé sa décision par le fait que celle-ci était introduite depuis le mois d’avril pour être examinée en urgence au cours de la session de mars dernier.

Le Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre a été créé au terme des négociations politiques de décembre 2016 entre la majorité et l’opposition sous l’égide de l’épiscopat congolais. Cet accord prévoit l’organisation de l’élection présidentielle au plus tard le 31 décembre 2017.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut