International › APA

Des acteurs agricoles et des PME sensibilisés à Abidjan sur l’accord de partenariat économique intérimaire

Des dirigeants d’organisations professionnelles agricoles et de petites et moyennes entreprises ( PME), ont été formés, mardi à Abidjan, sur l’Accord de partenariat économique intérimaire ( APEI), un accord réciproque de libre-échange entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Cet atelier de formation organisée par la Convention de la société civile ivoirienne ( CSCI) qui s’inscrit dans le cadre du « suivi citoyen » de cet accord par cette organisation, a pour objectif de contribuer à l’amélioration des connaissances des organisations professionnelles agricole et des faîtières des PME sur l’APEI.

Selon Dr Faye Gabriel, le premier vice-coordonnateur de la CSCI qui a ouvert ces assises, son organisation a reçu une mission de  «suivi citoyen» de la mise en œuvre de l’APEI.   

« La CSCI a été destinataire d’un projet de suivi-évaluation de cet accord. L’APEI a été signé, mais la plupart des bénéficiaires ne la connaissent pas et donc ne peuvent pas en bénéficier. Nous pensons que plus nous faisons la sensibilisation, plus les gens connaîtront l’accord», a expliqué Dr Faye.

 Selon lui, les acteurs économiques ivoiriens peuvent tirer profit de l’APEI pour améliorer leurs affaires.  « J’avoue que c’est la première fois qu’on entend parler de l’APEI. Et nous supposons que cet accord présente des avantages car avec cet outil, il a été dit que nous serons exemptés des frais douaniers à l’exportation vers l’Europe », a indiqué pour sa part, Offoué Yao Alphonse, le directeur de la société internationale Green Africa.

 Auparavant, Mme Alida Tanoh, la cheffe de ce projet à la CSCI, qui a présenté l’APEI, a insisté sur la différence entre l’accord de partenariat économique (APE) et l’APEI. 

«L’APE concerne tous les pays de la sous-région alors que l’APEI est un accord conclu par l’Union européenne avec la Côte d’Ivoire et le Ghana », a expliqué Mme Tanoh. Par ailleurs, elle a rappelé que l’APEI garantit un libre-accès de certains produits ivoiriens sur le marché européen et vice-versa. L’accord de partenariat  économique intérimaire ( APEI) qui a été conclu entre la Côte d’Ivoire et l’union européenne, est entré en vigueur le 03 septembre 2016.

Cet atelier organisé par la CSCI en direction des organisations professionnelles agricole et des PME vise à vulgariser l’APEI et à améliorer la compréhension de cet instrument par ces organisations.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut