International › APA

Dématérialisation : présentation à Abidjan de la signature électronique

La signature électronique pour la dématérialisation des procédures administratives en Côte d’Ivoire a été présenté, jeudi, à Abidjan au cours d’une cérémonie.

Porté par la Direction de la transformation digitale de l’administration (DTDA), le projet Signé  intègre la signature électronique pour la dématérialisation des actes administratifs engagée par la Direction des systèmes de gestion et de l’appui à l’éthique (DISGAE).

Cette cérémonie de présentation a été co-présidée par MM. Mamadou Binaté et Noël Tahet, respectivement Directeur de cabinet du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, et du Secrétariat d’État chargé de la Modernisation de l’administration.

Selon M. Antoine Bessin, Directeur des systèmes de gestion et de l’appui à l’éthique (DISGAE), la dématérialisation des procédures  rentre dans le cadre général du programme gouvernemental E.Gouv qui vise à accroître les performances de l’administration publique.

Dans une présentation, M. Honoré Ouattara, point focal du projet « e-démarches administratives » (EDA) à la Direction des examens et concours (DECO) a expliqué que ce projet a abouti à la dématérialisation de 66 procédures.

 Sur les 36 effectivement opérationnelles, 9 sont mises en œuvres actuellement à la direction des examens et concours (DECO) depuis le 13 octobre 2021. Ce sont notamment  les demandes de relevés de notes du BAC et du BEPC, et les demandes d’attestation à usage administratif du BAC et du BEPC.

 M. Ouattara a précisé que 495 demandes des usagers ont été enregistrées et satisfaites sur la période d’octobre à décembre 2021.

En bout de processus et pour optimiser la dématérialisation des procédures, Franck Soppi, Directeur de la transformation digitale de l’administration (DTDA), a présenté la signature électronique ou Signé.

 Élaboré principalement à l’usage des personnes habilitées à apposer leurs signatures sur ces documents, la signature électronique, avec la possibilité de signer par lot, vient répondre à  trois enjeux administratifs: la célébrité dans le traitement des dossiers, la sécurité de la signature et l’authenticité du document.

Lancée avec la phase 2 du projet e.démarches administratives (EDA), la signature électronique sera au sein de trois entités administratives, à savoir le secrétariat d’Etat chargé de la Modernisation de l’administration ; la Direction des examens et concours (DECO) ; et le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration.

Dr Noël Tahet, Directeur de cabinet, représentant le Secrétaire d’État Brice Kouassi, a souligné que l’intégration de la signature électronique dans le processus de dématérialisation des actes administratifs marque une avancée dans la transformation digitale de l’administration publique ivoirienne.

« Le projet e.démarche nous permet de rompre avec les méthodes classiques de l’administration par l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TIC) pour effectuer les démarches et formalités administratives.» a dit M. Tahet.

Quant M. Mamadou Binaté, Directeur de Cabinet du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, il s’est réjoui de voir le secrétariat d’Etat œuvrer pour une démarche qui s’inscrit dans la flexibilité des démarches administratives.

Depuis 2011, rappelle-t-on, le gouvernement ivoirien ambitionne de faire de l’administration publique, une administration efficace et performante au service des usagers et de l’économie nationale.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut