› Politique

Delly Sesanga: « le Rassemblement n’est pas mort »

Pour le Secrétaire Général de la plateforme Ensemble, le Rassop est la sentinelle qui doit se battre pour qu’il n’y ait pas des dérives sur la voie des élections.

Delly Sesanga, Secrétaire Général d’Ensemble pour le Changement, plateforme électorale de Moise Katumbi, estime que le Rassemblement n’est pas mort, mais il doit être la sentinelle sur la voie des élections.

« Le Rassemblement n’est pas mort. Il continue. Vous voyez que la Majorité Présidentielle n’est pas prête. Le niveau de la préparation de la CENI laisse à désirer. Le combat doit se poursuivre avec l’ensemble de la communauté nationale. On a vu les laïcs catholiques, les musulmans et d’autres segments de la société également s’en mêler. C’est devenu une cause nationale. Le Rassemblement doit rester la sentinelle qui doit se battre pour qu’il n’y ait pas de dérive sur cette route qui doit nous conduire vers les élections », a-t-il dit ce dimanche au cours de l’émission Top Presse (Top Congo).

Pour lui, le fait qu’ils se soient réunis en Afrique du Sud autour de la candidature de Katumbi et que l’UDPS se soit rapprochée de l’UNC et du MLC n’est pas contradictoire et ne signe pas l’arrêt de mort du Rassop.

« Nous devons aller aux élections dans le cadre dans les conditions contenues dans l’accord du 31 décembre. N’oubliez pas que c’est le Rassemblement qui s’est battu et a obtenu cet accord. Le Rassemblement ne s’est jamais mué à une plateforme électorale. Que nous nous regroupions en Afrique du Sud et que les autres discutent ici, c’est l’expression de la démocratie et c’est complémentaire », a-t-il ajouté.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut